Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon
Emilien Jacquelin (FRA) - Manzoni/NordicFocus.

Biathlon

Biathlon : Siegfried Mazet a « admiré » le tir d’Emilien Jacquelin lors de la poursuite des Mondiaux

Le tir réalisé par Emilien Jacquelin lors de la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) a été un grand moment de la saison passée. En spécialiste de l’exercice, Siegfried Mazet revient, pour Nordic Magazine, sur cet immense moment de biathlon.

Biathlon : « C’était hors du commun », témoigne Siegfried Mazet

Si les fans de biathlon, toutes nationalités confondues, devaient élire le moment fort de l’hiver 2020/2021, nul doute que la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) remportée par Emilien Jacquelin recueillerait de nombreux suffrages. Il faut dire que ce jour-là, le 14 février 2021, le Dauphinois avait fait très fort en réalisant des tirs couché tout simplement incroyables alliant rapidité et efficacité. Un tir à peine croyable. En zone mixte, Johannes Thingnes Boe parlait même du « plus beau tir qu’on n’ait jamais vu en biathlon ».

Biathlon
Emilien Jacquelin (FRA), Johannes Thingnes Boe (NOR) – Thibaut/NordicFocus

Siegfried Mazet, avec trois mois de recul, explique à Nordic Magazine être « partagé » sur le sujet. « C’était du très très très haut niveau, avoue-t-il. Ce jour-là, il était dans son monde. C’était admirable, j’ai admiré ce qu’il a fait. C’était tout simplement hors du commun, mais j’ai essayé d’être le plus réservé possible parce que j’ai eu peur d’une influence négative sur mes athlètes. » Il faut dire que le tir supersonique d’Emilien Jacquelin, dans le paddock du biathlon, était le sujet de discussion numéro un au soir de la course.

Emilien Jacquelin, biathlon, Pokljuka
Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Tout le monde avait envie de faire exactement la même chose. C’est le tir de rêve que tout biathlète rêve de faire dans sa carrière. Ce tir-là est possible seulement dans certaines conditions et à un moment donné, analyse ensuite Siegfried Mazet. C’est un tir hyper risqué, la marge est toute fine pour le réussir. C’est un coup de poker réussi. Il l’a senti, il l’a fait, mais c’est un doux rêve de vouloir le faire à chaque course. »

D’ailleurs, Emilien Jacquelin, en fin de saison, expliquait à Nordic Magazine sa volonté de faire évoluer son tir instinctif vers un tir plus posé et technique.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

La saison passée, la Norvégienne Tiril Eckhoff, 30 ans, a survolé la coupe du monde féminine de biathlon. Après un long chemin de dix...

Biathlon

L'équipe nationale d'Allemagne de biathlon pour l'hiver olympique vient d'être dévoilée. Kristian Mehringer et Mark Kirchner mèneront les groupes principaux.

Biathlon

Réduits à une seule journée et une seule épreuve, les championnats de France de biathlon des Contamines-Montjoie ont clôturé une saison particulière. Retour en...

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).

Biathlon

C'est l'heure de la reprise de l'entraînement pour le biathlon italien. Entre Val Martello et Antholz, le chemin menant aux Jeux olympiques de Pékin...

Ski nordique

À 19 ans, la Beaufortaine Chloé Pinto est la seule nordique handisport française à évoluer en coupe du monde. Elle s'est longuement confiée à...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a un nouveau sponsor pour les cinq prochaines années. Ainsi, il poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026.