Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Simon Desthieux, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Simon Desthieux (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Simon Desthieux : « Je suis surpris d’être troisième »

Quelques minutes après sa troisième place décrochée lors de l’individuel d’ouverture d’Östersund (Suède), Simon Desthieux s’est confié à Nordic Magazine.

Biathlon : Simon Desthieux se confie après son podium

Ce samedi après-midi, le Bugiste Simon Desthieux, pour sa première course de l’hiver en coupe du monde, a réalisé une jolie performance en se classant troisième de l’individuel d’Östersund (Suède). S’il reste frustré par ses deux erreurs debout, il savoure un début de saison idéal. Entretien.

  • La saison débute comme la dernière s’était terminée : par un podium…

Je suis vraiment content. Je n’ai jamais commencé une saison directement par un podium sur la première course. C’est chouette même si je reste un peu sur ma fin à cause de mes erreurs du debout qui me coûtent la victoire. Mon espoir était de commencer la saison de cette manière, je suis très content de l’avoir fait parce que cela permet d’engranger de la confiance et d’espérer plein de bonnes choses pour la suite.

Simon Desthieux, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Étiez-vous dans le doute après des Summer Tour compliqué à Arçon (Doubs) ou les dernières semaines vous avez rassuré ?

C’est vrai que j’étais un peu dans le doute. C’était sans doute lié à la nouveauté d’être devenu papa au début de l’été. Cela a forcément perturbé les choses dans l’entraînement et le repos. J’avais des doutes là-dessus et, aujourd’hui, je suis content d’être physiquement dans le coup et à peu près bien en tir. C’est une belle course pour attaquer et ensuite enchaîner, je l’espère, sur une belle dynamique.

« Il y avait ce doute de savoir si j’allais être suffisamment bien physiquement sur la coupe du monde »Simon Desthieux à Nordic Magazine

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur vos doutes ?

Dans les tests d’énergie que l’on fait l’été, j’avais beaucoup plus de fluctuations que d’habitude. Je ne comprenais pas trop même si j’avais fais le choix de m’entraîner un petit peu moins pour balancer la fatigue liée à la paternité. Du coup, il y avait ce doute de savoir si j’allais être suffisamment bien physiquement sur la coupe du monde. Ce qui semble être le cas.

Simon Desthieux, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Démarrer la saison par un podium, que cela peut-il changer pour la suite de l’hiver ?

On a fait le choix, cette année, de faire plus d’intensités pour arriver en forme dès le début de l’hiver et performer rapidement. Je ne pense pas qu’on sera en forme trop tôt, mais j’ai l’expérience des années de coupe du monde pour savoir comment le gérer et me repréparer, si besoin, à Noël ou avant les Jeux. Je suis content de pouvoir me servir de tout cela.

« Ce qui fait la force de ma régularité, c’est de toujours me remettre en question »Simon Desthieux à Nordic Magazine

  • Ce samedi, il y a eu beaucoup d’erreurs au tir lors des deux courses : était-ce causé par la nervosité liée du début de saison ?

Je suis étonné parce qu’on a eu du vent ces derniers jours, mais cela s’est calmé hier et, aujourd’hui, cela allait. Il y a de la nervosité liée à ce début de saison et des gens qui en font beaucoup. Mais cela reste un pas de tir difficile avec l’incertitude du vent qui peut se lever à n’importe quel moment. Je suis surpris d’être troisième en tirant à 18/20. Forcément, un paquet de personnes est passé à côté à cause du tir.

Simon Desthieux, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag, Antonin Guigonnat
Antonin Guigonnat (FRA), Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Vous êtes souvent sur la réserve après un podium : y a-t-il un complexe ou arrivez-vous à prendre confiance ?

Il n’y a pas de complexe. Seulement, je reste modeste parce que je connais très bien mon sport. Ce n’est pas évident de tenir les meilleurs. Ce qui fait la force de ma régularité, c’est de toujours me remettre en question et vouloir améliorer mon tir, qui n’est jamais parfait. Je suis peut-être un éternel insatisfait, mais je suis dans cette dynamique de toujours vouloir avancer. Mais je suis forcément content de ce que je fais.

  • Lors de cet individuel, le public était de retour dans un stade de coupe du monde de biathlon pour la première fois depuis février 2020 : comment l’avez-vous vécu ?

Cela fait du bien de retrouver le public ! Comme je le dis souvent, le biathlon est, quelque part, une fête du sport. Cela fait du bien de retrouver la coupe du monde avec des gens. On sait qu’il n’y en aura pas à Hochfilzen et Oberhof… Même s’il n’y avait pas grand monde aujourd’hui, on sent une ferveur, cela nous aide même si cela ne fait pas tout.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Ski de fond, Combiné nordique, Biathlon, Saut à ski, Saut spécial, Coupe du monde, Ski nordique, Nordic, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Evolène
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

13:43. Vingtième de l’individuel d’Antholz (Italie) jeudi puis huitième de la mass-start ce samedi midi, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet, grâce aux impasses d’Emilien Jacquelin...

Biathlon

Auteur d'un excellent 19/20 dans le vent d'Antholz (Italie), l'Allemand Benedikt Doll remporte la mass-start transalpine dernière course individuelle disputée avant les Jeux olympiques...

Biathlon

Découvrez le palmarès complet et le tableau des médailles des championnats d'Europe juniors de biathlon de Pokljuka (Slovénie).

Biathlon

7:09. Ce vendredi soir, le Comité olympique et interfédéral belge a communiqué les noms des sportifs sélectionnés pour les Jeux olympiques de Pékin 2022....

Biathlon

Dès le début de la semaine prochaine, Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland prendront la direction de la Chine, en vue des Jeux olympiques...

Biathlon

Critiqué par la presse, le biathlon italien a été défendu par Dorothea Wierer après l'individuel de la coupe du monde d'Antholz (Italie).

Ski de fond

Au début du mois de février, Mélissa Gal, 22 ans, participera à ses premiers Jeux olympiques à Pékin (Chine). Elle se confie à) Nordic...

Biathlon

Montée ce vendredi sur le podium pour la quatrième fois en un mois à l'occasion de l'individuel de la coupe du monde de biathlon...