Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Simon Desthieux, biathlon, Pokljuka
Simon Desthieux (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Simon Desthieux : « J’étais dans un état second »

Ce vendredi, l’Aindinois Simon Desthieux a remporté sa première médaille mondiale en individuel en terminant deuxième du sprint de Pokljuka. Pour Nordic Magazine, il revient avec émotion sur sa course, et tout le chemin parcouru depuis le début de sa carrière.

Ce vendredi soir, Simon Desthieux, 29 ans, est un homme heureux. Pour la première fois de sa carrière, le biathlète d’Hauteville est effectivement monté sur un podium des championnats du monde en individuel. En terminant deuxième du sprint derrière Martin Ponsiluoma, il entre dans le cercle fermé des biathlètes français médaillés aux Mondiaux. « C’est tellement d’effort et de travail que le jour où ça arrive, on est juste très heureux parce qu’on se bat toute l’année pour aller chercher des moments pareils. Aujourd’hui ça paye, c’est ça qui est chouette », nous dit-il d’emblée. Entretien.

  • Cette médaille d’argent est une grande joie pour vous ?

C’est clair que c’est une très belle joie. Tout se passe très vite entre le moment où on passe la ligne et le protocole… C’est tellement d’émotion après tant d’années à courir après. C’est juste magnifique, beaucoup de plaisir aussi. Il y a un moment où je me suis retrouvé dans la cabane pour me changer juste après la ligne d’arrivée, j’étais dans un état second, tellement heureux et satisfait de ça. Courir autant de temps après ça et y arriver, c’est juste un beau moment à apprécier.

Simon Desthieux, biathlon, Pokljuka

Simon Desthieux (FRA) – Thibaud/NordicFocus

  • Vous avez dû vous rappeler tout le chemin parcouru pour en arriver là…

C’est clair qu’on se rappelle de tout. Il y a plein de choses qui se passent même si ça recommence à descendre. Plein de choses passent dans ma tête, tous ses moments où ça aurait pu faire et où ça n’a pas fait. Finalement, aujourd’hui ça sourit, ça réussi. J’ai toujours dit que je manquais de réussite et, aujourd’hui, c’était comme dans un rêve, tout s’est enchaîné, tout allait bien. Je l’ai senti dès le matin.

« Ça a été une course de biathlon pleine comme j’en avais pas fait depuis bien longtemps »

  • Comment ça ?

Je sentais que physiquement ça allait, je sentais que j’avais les idées claires. J’étais serein. Il y a des journées comme ça où tu sens que ça va bien se passer, et ça a été le cas. Tout s’est bien déroulé. Ça a été une course de biathlon pleine comme j’en avais pas fait depuis bien longtemps. C’est juste beau.

  • Est-ce une revanche par rapport à ceux qui vous avaient peut-être enterré ?

Non… Clairement, je m’en fiche de ce que disent et pensent les gens. Je fais les choses pour mon entourage, mon équipe. En biathlon, et les gens ont un peu de mal à le comprendre, tout est toujours possible. C’est ça qui est beau et que j’aime dans ce sport-là.

Simon Desthieux, biathlon, Pokljuka

Simon Desthieux (FRA) – Thibaut/NordicFocus

  • Qu’est-ce qui a fait, qu’aujourd’hui, vous avez tiré à dix à la différence des autres courses de cet hiver où il en manquait toujours un peu ?

On ne sait jamais, sinon ce serait trop facile. J’ai bien rebossé pendant ses deux dernières semaines pendant lesquelles je me suis refocalisé sur des choses essentielles. Aujourd’hui, tout s’est bien goupillé. Dans le tir, il y a des jours où ça se fait tout seul entre guillemets. Aujourd’hui, j’ai fais les choses simplement et ça a payé.

« Je me suis toujours dit que le jour où ça arriverait, il faudrait en profiter pleinement »

  • Ce double podium décroché avec Emilien Jacquelin peut-il apporter des ondes positives aux filles qui disputent, ce samedi, leur sprint ?

Ça amène toujours une émulation surtout qu’on fait une belle course collective. L’ambiance positive des garçons servira forcément aux filles. Les beaux résultats du début amènent une belle dynamique dans l’équipe. J’espère que ce sera le cas pour les filles dès demain.

Simon Desthieux, Emilien Jacquelin, biathlon, Pokljuka

Simon Desthieux (FRA), Emilien Jacquelin (FRA) – NordicFocus

  • Dans votre tête, êtes-vous déjà tourné vers la poursuite de dimanche ?

Je suis carrément dans le moment présent. C’est la chance d’avoir un jour off entre les deux courses : on peut profiter du moment. Pour l’instant, je ne suis pas du tout focus sur le reste, c’est trop tôt. Je veux juste profiter de ce moment-là parce que ça fait longtemps que je l’attendais. Je me suis toujours dit que le jour où ça arriverait, il faudrait en profiter pleinement.

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Sebastian Samuelsson et Johannes Dale ont récemment mis au jour les contradictions écologiques de Dorothea Wierer, égérie de l'IBU pour le Biathlon Climate Challenge...

Biathlon

Cet année encore, la France ne participera pas aux championnats du monde de biathlon d'été. Explications avec Stéphane Bouthiaux, patron du biathlon à la...

Ski nordique

Le Savoyard Michel Vion, 61 ans, vient d'être nommé secrétaire général de la FIS avec effet immédiat. Il a décidé de quitter son poste...

Biathlon

Ce dimanche, le Terril Batterie-Ancien de Liège recevait près de 300 pratiquants de cross biathlon à l'occasion de la deuxième étape du Challenge Cross...

Biathlon

Cette semaine, l'équipe de France de biathlon seniors est à Corrençon-en-Vercors (Isère), lieu de leur troisième stage de l'intersaison.

Biathlon

10:26. Depuis le début du championnat d’Europe des Nations de football, de nombreux skieurs nordiques se sont mouillés, donnant leurs pronostics. Si le fondeur...

Biathlon

10:01. En fin de semaine dernière, l’équipe nationale de biathlon de Norvège est arrivée en Italie, à Livigno, lieu de son premier stage d’altitude...

Biathlon

Derrière Alexander Loginov, Eduard Latypov ou Matvey Eliseev, le biathlon russe compte Said Karimulla Khalili. Ce talentueux moscovite, plus jeune que ses compatriotes, est...