Biathlon | Simon Fourcade : « Le meilleur moment pour devenir entraîneur »

BIATHLON - Le vétéran de l’équipe de France Simon Fourcade, 34 ans, met un terme à sa longue carrière internationale.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Tout jeune retraité du circuit de la coupe du monde de biathlon, Simon Fourcade prend en main le groupe  juniors de l’équipe de France.

 

Une reconversion rapide pour Simon Fourcade

Simon Fourcade n’a pas tardé pour trouver une reconversion dans l’univers du biathlon. Après 15 années passées en équipe de France et sur le circuit de la coupe du monde, l’aîné de la fratrie Fourcade vient de passer de l’autre côté de la barrière en devenant entraîneur du groupe des juniors, précisent nos confrères de Ski Chrono où le directeur du biathlon français, Stéphane Bouthiaux, se félicite de cette nomination : « C’est important qu’un athlète reste dans la discipline car le biathlon ne s’apprend pas dans les livres. Son expérience fait qu’il a toutes les compétences requises pour ce job ».

Le nouvel entraîneur inaugurera son nouveau costume dans une dizaine de jours lors du prochain stage programmé à Prémanon. « C’est un nouveau challenge pour moi, explique à Nordic Magazine Simon Fourcade. C’est plaisant d’arriver en fin de carrière et me mettre au service des autres en transmettant mes connaissances. Je pense que c’est le meilleur moment pour devenir entraîneur. Et je suis flatté de le faire directement au sein de la fédération qui représente le haut iniveau national et international, c’est vraiment un bel honneur pour moi. »

 

« Rendre à ma discipline ce qu’elle m’a apporté »

 

Le jeune entraîneur compte apporter un maximum de connaissances aux jeunes pour « les aider à viser le sommet de leur potentiel sportif ».

Simon Fourcade compte aussi sur son expérience humaine pour gérer au mieux cette nouvelle affectation : « je pense avoir une aura qui ne sera pas éternelle et j’espère encore « parler » à la jeune génération. Ils auront une oreille particulièrement attentive à mes propos. Dans quelques années, ça n’aurait plus été le cas. C’est vraiment le moment opportun de devenir entraîneur et rendre à ma discipline ce qu’elle m’a apporté. »

L’accord de principe entre la fédération et Simon Fourcade court sur deux saisons : « J’ai besoin de faire mes preuves et montrer mes compétences dans ce domaine. » Premières réponses de la touche du coach Fourcade attendues lors de l’ouverture du circuit IBU cup en novembre…

 

Photo : Nordic Focus photo agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.