Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

BIATHLON - Pour cette troisième journée de coupe de France / Samse National Tour de biathlon à Bessans, les conditions sont toujours parfaites pour la journée dédiée aux poursuites. XXX s'impose 

Ski nordique

Biathlon | Ski de fond : pas de démarrage de la coupe de France

BIATHLON | SKI DE FOND – La coupe de France ne débutera pas ce week-end à Bessans avec les épreuves de biathlon. Elle est remplacée par des chronos internes disputés à huis clos qui servent de cadre aux sélections.

 

Le calendrier national de biathlon et de ski de fond est perturbé. Les premiers Samse de l’hiver n’auront pas lieu en ce début décembre. La pandémie de coronavirus et ses contraintes ne permettent pas leur organisation. Le premier devait avoir lieu à partir d’aujourd’hui à Bessans. Il concernait les biathlètes.

Le site mauriennais, qui a largement permis de sauver les meubles d’un hiver compliqué, devait accueillir les deux sprints qui servent traditionnellement de sélection pour les premières Junior Cup. Mais celles-ci ont été annulées, tandis que l’IBU Cup ne débutera que début 2021. Quant à l’Alpen Cup, elle a du mal à se mettre en place. Le championnat de France U17 devait aussi ouvrir sa saison à Bessans.

À la place, ce sont des chronos internes qui sont organisés.

L'article continue sous la publicité
pub

Le week-end prochains, les fondeurs ne disputeront pas non plus de coupe de France. À Bessans toujours, les athlètes du pôle France et des pôles interrégionaux d’entraînement courront néanmoins le vendredi un individuel classique, le samedi un sprint classique et le dimanche un individuel skate. Il s’agit de préparer les sélections pour l’OPA des 18, 19 et 20 décembre à Riale, site nordique situé sur le territoire de la commune de Val Formazza en Italie.

Toutes ces compétitions ne donnent pas droit à des points FFS. Surtout, elles se déroulent à huis clos et dans le respect du protocole élaboré par la FFS.

Rappelons que la coupe des Alpes débute demain à Goms, en Suisse. Une importante délégation française y participe.

 

Photo : FFS.

L'article continue sous la publicité
pub

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. Cavailla

    04/12/2020 à 15 h 45 min

    Il s’agit de chronos internes pour lesquels les athlètes seniors non listés et hors pôles sont exclus par les règles du protocole sanitaire Covid. Il est par conséquent regrettable que la fédération valide le fait que ces chronos discriminatoires servent de cadre à des sélections.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

L'IBU a publié le programme de la saison 2021-2022 de biathlon, avec les Jeux olympiques de Pékin comme temps fort.

Ski de fond

Après le bel hiver qu'elle vient de vivre, la Suédoise Jonna Sundling nourrit de grandes ambitions pour les Jeux olympiques de Pékin en février...

Ski nordique

Cet hiver, les sites nordiques tricolores ont connu une saison historique. Retour, en chiffres et avec les acteurs du secteur, sur une année record.

Biathlon

L'Américaine Tara Geraghty-Moats vient de surprendre son monde en annonçant la mise entre parenthèses de sa carrière de combinée nordique pour... se concentrer sur...

Ski de fond

Les fondeurs italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani rejoignent le groupe d'entraînement de Markus Cramer pour préparer les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski de fond

Le dernier marathon de l'hiver de la Russialoppet est au cœur d'une polémique après que l'un de ses concurrents soit mort et un autre...

Ski de fond

A 29 ans, Didrik Toenseth n'est pas certain qu'il a encore sa place en équipe nationale norvégienne. Il pourrait être remplacé par Harald Oestberg...