Biathlon | Ski nordique : l’IBU et la FIS reportent l’interdiction du fluor d’un hiver

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON | SKI NORDIQUE – Les skis de fond des biathlètes pourront continuer d’être fartés à l’aide de produits contenant du fluor la saison prochaine. L’IBU et la FIS viennent de l’annoncer. 

 

Biathlon | Ski nordique : encore une saison pour le fart fluoré

Il n’est pas mort. Alors que le fart fluoré devait complètement disparaître des cabines et des camions de fartage à partir de l’hiver prochain, l’IBU et la FIS ont décidé de faire machine arrière « afin de laisser plus de temps pour tester et affiner le dispositif Fluorine Tracker qui est actuellement en cours de développement ». Cet appareil, dont l’objectif est de détecter la présence de fluor sur les semelles des skis, n’est pas encore complètement au point, d’où ce report d’une saison de l’interdiction, effective à partir de l’hiver 2021/2022.

 

 

« C’est bon pour nous et plus facile pour nos farteurs », a réagit Tiril Eckhoff au micro de la NRK alors que les Norvégiens demandaient ce report depuis de nombreuses semaines à cause de la fiabilité contestée de la machine de test. « Compte tenu des risques évidents pour la santé et des défis environnementaux associés au fartage au fluor, nous nous engageons pleinement à supprimer toute utilisation de fluor de nos compétitions. À partir de la saison prochaine, nous serons en avance sur les exigences de l’UE et nous veillerons à respecter les normes les plus élevées en matière de protection de l’environnement », explique Olle Dahlin, le président de l’IBU, dans un communiqué de presse.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

La FIS précise dans sa communication que son interdiction entrera en vigueur dès le 1er juillet 2021. La Visma Ski Classics a suivi le mouvement : « Il est essentiel pour notre sport qu’il y ait un équipement de test efficace pour que le fair-play dans nos compétitions puisse être maintenu. Nous serions heureux de participer au travail pour un monde du ski sans fart fluoré dans les années à venir. Grâce à notre expertise sur les courses populaires, nous serions prêts à participer au processus », explique David Nilsson, le boss du circuit professionnel de ski de fond longue distance.

 

 

Photo : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.