Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Sophie Chauveau, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Sophie Chauveau (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Sophie Chauveau : « Un top 20 pour ma troisième course en coupe du monde, c’était dingue »

A deux jours de découvrir la coupe du monde du Grand-Bornand (Haute-Savoie) en tant qu’athlète, Sophie Chauveau, qui évoluera à cette occasion à la maison, revient pour Nordic Magazine sur ses premiers pas dans le grand monde.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon : les confidences de Sophie Chauveau

Après avoir été la meilleure biathlète des sélections de Bessans (Savoie) début novembre, la Haut-Savoyarde Sophie Chauveau a gagné son ticket pour la coupe du monde d’ouverture de Kontiolahti (Finlande). Performante d’entrée, avec notamment un top 20 sur la poursuite scandinave, elle est ensuite restée sur le circuit principal, participant au sprint d’Hochfilzen (Autriche) la semaine passée.

Hors des soixante premières de cette course, et donc non-qualifiée pour la poursuite, elle a tout de même été retenue pour les courses du Grand-Bornand (Haute-Savoie), chez elle. Pour Nordic Magazine, Sophie Chauveau revient sur ses premiers pas en coupe du monde. Entretien.

  • Comment avez-vous vécu vos deux premières semaines passées sur la coupe du monde de biathlon ?

Cela s’est super bien passé ! Il y a eu pas mal de stress, notamment avant l’individuel de Kontiolahti, la grande première. Une fois que j’ai passé cette course, tout le stress est redescendu et s’est transformé en plaisir. Il y avait forcément de l’appréhension parce qu’une première course en coupe du monde n’est pas rien, mais c’était du bon stress. J’y suis allée sans grosse pression, donc c’était chouette !

Sophie Chauveau, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Sophie Chauveau (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • D’autant que vous avez signé de bons résultats pour vos premiers pas…

Carrément ! Je ne savais pas où j’allais me placer, donc je n’avais pas d’objectifs précis de résultats. Je savais ce qu’il fallait mettre en place et, sur l’individuel, je fais trente-septième. J’étais dans mon petit objectif personnel d’entrer dans les points ! Ensuite, comme tout le monde, j’ai eu envie de faire mieux. Au sprint, je fais trente-quatrième, donc c’était top ! Puis en poursuite, pour ma première confrontation en coupe du monde, je termine dix-neuvième. Un top 20 pour ma troisième course en coupe du monde, c’était dingue !

« [A Hochfilzen], c’était une semaine un poil longue, mais très enrichissante »Sophie Chauveau à Nordic Magazine

  • La semaine dernière, à Hochfilzen (Autriche), c’était plus compliqué : comment avez-vous géré ce sprint manqué ?

Cela a été dur… Je n’étais pas bien en ski et en tir sur une neige horrible à skier qui m’a fait sortir de ma concentration au tir. Après avoir digéré cette contre-performance, j’ai essayé d’en tirer les points positifs en me disant que j’avais le droit de louper des courses, que c’était normal et que tout le monde passait par là. Les filles du groupe ont été très présentes pour moi. Julia [Simon], notamment, m’a dit que cela arrivait, que l’année passée elle n’avait pas non plus pris la poursuite en Autriche. Mon amie Vanessa Voigt pareil…

Sophie Chauveau, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Sophie Chauveau (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Qu’avez-vous donc fait le restant de la semaine ?

J’ai utilisé le temps pour apprendre de la coupe du monde. J’ai ainsi regardé les courses depuis le pas de tir, à côté de Paulo [Jean-Paul Giachino, le coach de tir, NDLR], pour observer comment font les filles de la coupe du monde. C’était super parce que j’ai pu voir des choses dont tu ne peux pas te rendre compte à la télé. C’était super intéressant d’autant que les filles ont performé ! J’ai pu vivre ces émotions avec elles. C’était une semaine un poil longue, mais très enrichissante.

« Ce qui change [en coupe du monde par rapport à l’IBU Cup], c’est qu’on enchaîne les semaines de compétition »Sophie Chauveau à Nordic Magazine

  • L’environnement de la coupe du monde, avec le public et les médias plus présents qu’en IBU Cup, a-t-il été difficile à appréhender ?

Au début un petit peu parce que, dès le premier jour à Kontiolahti, j’ai eu un rendez-vous chez Salomon puis les photos officielles de l’IBU. Cela faisait bizarre ! Finalement, les jours d’après, cela s’est calmé pour se rapprocher d’une préparation d’IBU Cup. La seule différence, c’est la zone mixte en après course, mais ce n’est pas non plus un immense changement.

Sophie Chauveau, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Sophie Chauveau (FRA) lors de la séance photo de l’IBU en début de saisoj – Manzoni/NordicFocus
  • Avez-vous relevé des différences notables entre l’IBU Cup et la coupe du monde ?

Franchement, pas plus que cela ! Déjà, je n’ai pas couru les relais donc cela me faisait une course en moins chaque semaine puis je n’ai pas pris la poursuite à Hochfilzen. Ce qui change, par contre, c’est qu’on enchaîne les semaines de compétition. Là, on va attaquer la troisième suite ! Concernant les pistes, ce n’est pas un énorme changement non plus. Alors qu’on se fait souvent toute une histoire de la coupe du monde, je me suis fait la remarque que je n’étais pas passée de tout à rien. Cela reste du biathlon avec le même but : aller le plus vite possible et mettre les balles.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le biathlon allemand s'est donné rendez-vous au début du mois de juillet pour un gros stage de préparation.

Ski nordique

Le ski nordique a rendez-vous en Italie lors des prochaines olympiades en 2026. Mais le symbole olympique sera lui révélé au Japon.

Biathlon

L'Autriche veut attirer les Mondiaux de biathlon à Hochfilzen en 2028 ou en 2029.

Biathlon

Les trois skieurs alpins se sont essayés au biathlon lors d'une séance avec plus ou moins de réussite.

Biathlon

11:35. Lukas Hofer ne veut pas se presser. L’Italien l’a répété au fil de l’hiver, après avoir subi de nombreux pépins physiques ces dernières...

Biathlon

11:23. L’Allemande Julia Tannheimer a été l’une des grandes révélations de cette saison 2023/2024. À dix-huit ans, la jeune femme a découvert l’IBU Cup et...

Biathlon

9:50 En plein cœur de sa préparation estivale, Quentin Fillon-Maillet a troqué ses ski-roues et sa carabine pour un vélo. Le natif de Champagnole...

Saut à ski

La traditionnelle étape du Grand Prix d'été de Courchevel (Savoie) aura lieu les 13 et 14 août prochains.