Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Stéphane Bouthiaux, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Stéphane Bouthiaux (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : Stéphane Bouthiaux « assume » sa décision de ne pas avoir créé de groupe juniors en équipe de France

Il y a quelques semaines, au moment du dévoilement des équipes de France de biathlon, l’absence de groupe juniors avait frappé. Stéphane Bouthiaux s’en explique pour Nordic Magazine.

Biathlon : pas de groupe juniors en équipe de France cet été

Lou Thiévent, Amandine Mengin, Anaëlle Bondoux, Violette Bony, Lola Gilbert-Jeanselme, Adrien Baylac, Edgar Geny ou Gaëtan Paturel, qui ont brillé il y a quelques mois lors du FOJE de Vuokatti (Finlande), ne passeront pas l’été sous la houlette des coachs de la FFS. C’est que Stéphane Bouthiaux, pris par les choix financiers causés par la crise secouant la Fédération, a été dans l’obligation, ce printemps, de faire un choix.

Lou Thiévent, Gaëtan Paturel, Violette Bony, Amandine Mengin, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Lou Thiévent (FRA), Gaëtan Paturel (FRA), Violette Bony (FRA), Amandine Mengin (FRA) – CNOSF/KMSP

Concentrer les moyens sur les groupe A et B ou répartir l’argent jusqu’aux juniors, au risque de faire baisser le niveau général ? Le boss du biathlon français a décidé.

« Plutôt que de vouloir saupoudrer en mettant du budget un petit peu partout au risque de ne pas pouvoir faire les choses comme il le faut, j’ai fait un vrai choix en nous privant de groupe juniors, indique-t-il à Nordic Magazine. Comme on sait qu’il faut quatre années d’entraînement dans les conditions d’un groupe A pour commencer à être performant en coupe du monde, on a décidé de privilégier les jeunes seniors [notamment Eric Perrot, Emilien Claude, Lou Jeanmonnot ou Paula Botet, NDLR]. J’assume cette décision prise de ne pas faire de groupe juniors cette année pour pouvoir donner de vrais moyens aux autres. Je préfère mettre les moyens sur un groupe et fonctionner avec un esprit commando pour faire du bon boulot. »

« C’était impossible de faire la même chose que l’année dernière avec le même budget »Stéphane Bouthiaux à Nordic Magazine

Stéphane Bouthiaux justifie cette situation financière compliquée par une prise de décision rendue compliquée par la situation difficile traversée par la FFS. « On nous a demandé de refaire des groupes avec des budgets équivalents à ceux de l’année dernière, reprend-il. Mais les tarifs pour les déplacements, les billets d’avion, l’essence ou les hôtels ont explosé ! C’était impossible de faire la même chose que l’année dernière avec le même budget. » D’où le choix de sacrifier les juniors cet été.

Une rencontre avec Fabien Saguez pour faire bouger les choses

« C’était forcément une décision difficile à prendre, explique encore le Jurassien. Si on veut pérenniser nos résultats, il faut absolument une équipe juniors. » Du coup, le patron du biathlon français a rencontré Fabien Saguez, nouveau président de la FFS depuis samedi, dès lundi matin.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

Stéphane Bouthiaux, biathlon, Arçon, France, championnats de France, ski nordique, Nordic Magazine, nordicmag
Stéphane Bouthiaux (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Je ne lâche pas le morceau, témoigne l’ancien entraîneur de Martin Fourcade. C’est le contexte qui a fait qu’on n’a pas pu entamer les discussions pour nous permettre d’obtenir ce qu’il nous faut pour fonctionner et pour continuer à performer. Fabien en a réellement conscience, je lui fais pleinement confiance. La création du groupe juniors ne va pas se faire dans l’immédiat, il faut lui laisser le temps de travailler, mais j’aurai ce collectif dans quelque temps. » A quel horizon ? « Dans l’été ou, au plus tard, début septembre, j’ai bon espoir de voir ce groupe se créer », révèle-t-il.

En attendant, les jeunes biathlètes français passeront l’été au sein de leurs comités. « Ils font du bon travail, mais je suis conscient que cela pose des problèmes aux comités qui ne peuvent pas prendre des plus jeunes », explique Stéphane Bouthiaux, soucieux de régler ce problème au plus vite.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. GRINDLER

    09/06/2022 à 10 h 00 min

    Ce qui est extraordinaire c’est la cause de la disparition des Equipe juniors. Une absence de budget pour une catégorie aussi importante voir cruciale. Rien à voir avec la FFS ou tout autres fédérations, mais bel et bien avec les moyens que l’état offre à ses sportifs. Ne pas pouvoir financer la carrière de jeunes talentueux et voir la disproportion indécente qui est investit dans d’autres discipline c’est à pleurer.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Découvrez la liste de départ du sprint féminin de la coupe du monde d'Hochfilzen (Autriche), prévu ce jeudi à compter de 14h10.

Biathlon

Le troisième étage du biathlon mondial lance sa saison ce jeudi à Martell (Italie) avec des sprints. Découvrez les listes de départ.

Ski nordique

Il faudra attendre 2024 pour connaître le nom de la ville hôte des Jeux olympiques 2030.

Biathlon

Sans surprise après ses performances réalisées à Idre Fjäll (Suède), la Slovène Anamarija Lampic va découvrir, cette semaine, la coupe du monde à Hochfilzen...

Biathlon

Pendant tout l'hiver, un ancien biathlète présentera tous les sites de la coupe du monde. La Savoyarde Justine Braisaz-Bouchet, actuellement enceinte, se charge d'Hochfilzen...

Ski nordique

Hochfilzen, Lillehammer, Beitostølen, Val Martello, Bessans, Bad Gastein, Idre Fjäll, Lygna, Goms, Östersund, Titisee-Neustadt, Vikersund ou Prémanon : découvrez le programme complet de la...

Ski nordique

Pour la coupe du monde de biathlon d'Hochfilzen (Autriche), l'Italie ne pourra de nouveau pas compter sur Lukas Hofer.

Biathlon

Découvrez les noms des Suédois retenus pour la coupe du monde de biathlon d'Hochfilzen (Autriche) et l'IBU Cup de Val Ridanna (Italie).