Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Stéphane Bouthiaux, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Stéphane Bouthiaux (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Stéphane Bouthiaux réagit aux départs de Vincent Vittoz et Patrick Favre : « Je ne m’attendais pas à une décision aussi radicale »

Pour Nordic Magazine, Stéphane Bouthiaux revient sur la décision de Patrick Favre et de Vincent Vittoz de quitter le coaching de l’équipe de France de biathlon.

Biathlon : « Pour que le biathlon français continue d’avoir des résultats, il faut passer à autre chose », lance Stéphane Bouthiaux

C’est en début de semaine, mardi en soirée plus précisément, que Vincent Vittoz et Patrick Favre, les coachs de l’équipe de France masculine de biathlon, ont informé Stéphane Bouthiaux de leur décision de quitter leur poste en fin d’hiver. Un choix que le Franc-Comtois n’avait pas vraiment prévu : « Je ne m’attendais pas à une décision aussi radicale parce que j’ai toujours tendance à penser qu’en discutant on peut faire changer les gens d’avis et voir les problèmes de façon différente », explique-t-il ce vendredi soir à Nordic Magazine depuis Oslo (Norvège).

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Patrick Favre (ITA), Vincent Vittoz (FRA) – Manzoni/NordicFocus

C’est que, pour le duo franco-italien, l’opposition entre leur discours et les actes des athlètes était devenue trop grande pour être comblée. « Ils ont senti qu’ils n’étaient plus forcément en adéquation avec la demande des athlètes et que, peut-être, ils ne pourraient plus leur apporter ce qu’ils demandaient, reprend l’ancien mentor de Martin Fourcade. Le discours entre les coachs et les athlètes ne passe plus très bien. Plus personne n’y trouve son compte. Ils sentent qu’ils sont arrivés au bout du chemin et que, pour que le biathlon français continue d’avoir des résultats, il faut passer à autre chose. »

L’usure du temps a fait son œuvre

Le fond du problème, on l’a compris, repose sur une différence de philosophie entre les entraîneurs et leurs biathlètes. A nos confrères de Ski Chrono, Patrick Favre, sans filtre, en a livré un exemple criant, et marquant.

« La chose de différente par rapport à notre époque, que je vois aussi dans la société et que l’on arrive peut-être pas à gérer, ce sont les réseaux sociaux. Si tu ne connais pas les athlètes, mais que tu vois les réseaux de certains, ce sont déjà des stars, même ceux qui n’ont rien gagné. Avant de faire la star sur les réseaux, il faut le faire sur la piste et sur le pas de tir. Certains pensent être des stars sans rien faire, et, cela, c’est difficile à coacher. C’est une chose qui n’existait pas à notre époque. On parlait après avoir gagné, maintenant ils parlent avant d’avoir gagné… »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine




pub

Vincent Vittoz, Patrick Favre, Emilien Jacquelin, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Vincent Vittoz (FRA), Emilien Jacquelin (FRA), Patrick Favre (ITA) – Manzoni/NordicFocus

« On sentait bien depuis un petit moment que le discours passait moins bien. Cela n’a rien à voir avec le fond de l’entraînement ou de la méthodologie, c’est plutôt une histoire de relations humaines, confirme Stéphane Bouthiaux. Il y a eu l’usure du temps qui fait que, aujourd’hui, je le répète, les uns et les autres n’y trouvaient plus leur compte. »

« Ce serait risqué d’aller vers une explosion qui ne serait pas la bienvenue »

Alors qu’au printemps dernier, Vincent Vittoz et Patrick Favre semblaient être repartis pour une olympiade, ils quittent donc le navire à moins de trois ans des JO 2026. « L’objectif était donc d’aller tous ensemble jusqu’aux prochains Jeux olympiques et de continuer et d’essayer d’évoluer ensemble, assure Stéphane Bouthiaux. Mais ce n’est pas la peine de continuer d’insister si, d’un côté comme de l’autre, ils ne sentent plus le projet. Ce serait risqué d’aller vers une explosion qui ne serait pas la bienvenue. »

Stéphane Bouthiaux, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Patrick Favre (ITA), Stéphane Bouthiaux (FRA) – Thibaut/NordicFocus

Concernant le bilan de l’Aostien et du Cluse, le directeur des équipes de France de biathlon le qualifie d’« exceptionnel ». « C’est pour cela que le sentiment qui m’anime, c’est la tristesse. Je vais me séparer d’amis. Le nombre de journées passées ensemble en cinq années tisse forcément des liens qui sont forts. On a eu de sacrées émotions tous ensemble. C’est donc la tristesse [qui prédomine] parce que cela fonctionnait bien et qu’il y a eu de bons résultats », termine le Doubiste.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Sous le soleil des Saisies (Savoie), Jeanne Richard devient championne de France U22 du sprint. Chez les moins de 19 ans, Anaëlle Bondoux l'emporte...

Biathlon

A compter de l'hiver prochain, les farts fluorés seront interdits dans les compétitions organisées sous l'égide de l'IBU et de la FIS.

Biathlon

Avec Nordic Magazine, suivez en direct vidéo les sprints des finales de la coupe de France, supports des championnats de France U19 et U22,...

Ski nordique

L'Olympic Mont d'Or va célébrer ses champions le 6 avril prochain à la Seigne (Doubs).

Ski de fond

Entraîneur du groupe masculine jeunes/juniors de l'équipe de France de ski de fond, Emmanuel Jonnier dresse le bilan de la saison de sa formation...

Biathlon

Julia Simon poursuit son hiver cette semaine en participant au Tournoi des Douanes.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.