Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Tarjei Boe, biathlon, Nove Mesto
Tarjei Boe (NOR) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Tarjei Boe : « Il y a toujours un Français devant… »

Après sa deuxième place décrochée lors du sprint de Nove Mesto (République Tchèque), le Norvégien Tarjei Boe a expliqué avoir cru l’emporter… avant que Quentin Fillon-Maillet ne vienne le devancer.

Biathlon : Tarjei Boe et le « mot secret »

Ce jeudi après-midi, Tarjei Boe, avec le dossard numéro 2, a fait le travail lors du sprint de Nove Mesto (République Tchèque). En signant le 10/10 et en étant très rapide sur la piste de ski de fond, le Norvégien pensait avoir fait le plus dur et espérait, après une longue attente, enchaîner une deuxième victoire de suite sur le circuit de la coupe du monde.

Tarjei Boe, biathlon, Nove Mesto
Tarjei Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Malheureusement pour lui, et au grand bonheur des amoureux du biathlon dans l’Hexagone, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet a fait plus fort d’une grosse dizaine de secondes : « Je savais qu’il avait réalisé le 10/10 donc je n’avais pas d’autre choix de faire la même chose et d’aller très vite sur les skis », expliquait-il à Nordic Magazine après sa victoire.

Une grosse préparation post-Mondiaux

Un succès, donc, qui échappait à Tarjei Boe, frustré en zone mixte : « Je pensais rester en tête et l’emporter, mais il a toujours un Français devant… J’ai donné le maximum et, malgré cette deuxième place, je ne peux qu’être heureux. »

Un nouveau podium permis, comme il l’explique à la NRK, par une très grosse préparation menée après des Mondiaux décevants. « Peu de biathlètes ont travaillé autant que moi pendant la semaine de coupure, j’avais envie de me battre pour revenir au sommet », révèle-t-il.

Enfin, le grand frère de Johannes, décevant neuvième ce jeudi, a avoué s’être mis en tête un « mot secret » qu’il se répète avant de lâcher la cinquième balle au debout. « On se sent comme un petit roi quand vous parvenez à le faire », souriait-il. Une tactique payante jusqu’à la fin de la saison ? Il lui reste quatre courses individuelles pour le confirmer.

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Laura Dahlmeier, ex-star du biathlon allemand, a participé samedi à une course de ski-alpinisme internationale en Italie.

Biathlon

L'hiver 2020/2021 de la Jurassienne Caroline Colombo n'a pas été de tout repos. Marquée par un gros passage à vide en milieu de saison,...

Biathlon

Le Savoyard Eric Perrot, pas encore 20 ans, revient, pour Nordic Magazine, sur sa première course en coupe du monde disputée le mois dernier...

Ski de fond

Avec Johannes Hoesflot Klæbo, Erik Valnes est l'un des meilleurs sprinteurs du monde. Mais comme la star norvégienne, il ne veut pas être cantonner...

Biathlon

Après les accusations de dopage de l'ancien biathlète russe Dmitry Vasiliev envers Sturla Holm Lægreid et les Norvégiens, Siegfried Mazet lui a répondu avec...

Biathlon

Biathlon : Fabien Claude, tel Janus Cet hiver, le Vosgien Fabien Claude, 26 ans, s’est transformé en Janus. Tel le dieu romain à deux...

Biathlon

Le biathlète Tarjei Boe, interrogé par VG, explique que, pour évoluer, le ski de fond aurait tout intérêt à regarder ce que fait le...

Ski nordique

16:15. Suite à un vote s’étant tenu du 18 au 31 mars dernier, Maurice Manificat et Anaïs Bescond, deux des piliers de l’équipe de...