Biathlon | Tyumen : Domracheva et Makaraïnen relancent la course au globe

BIATHLON - Vainqueur du sprint dames de Tyumen, Darya Domracheva s’est relancée dans la course au classement général. Tout comme Kaisa Makaraïen, deuxième. Le globe du sprint pour Kuzmina. Belle 4e place d’Anaïs Bescond.

BIATHLON – Vainqueur du sprint dames de Tyumen, Darya Domracheva s’est relancée dans la course au classement général. Tout comme Kaisa Makaraïen, deuxième. Le globe du sprint pour Kuzmina. Belle 4e place d’Anaïs Bescond.

 

Darya Domracheva n’a pas dit son dernier mot dans la course au classement général de la coupe du monde ! Actuelle troisième du général, la Biélorusse, auteur d’un sprint de très haut niveau avec un 10/10 et le troisième temps de ski, s’est relancée avec cette nouvelle victoire devant des supporteurs russes aux anges.

BIATHLON - Vainqueur du sprint dames de Tyumen, Darya Domracheva s’est relancée dans la course au classement général. Tout comme Kaisa Makaraïen, deuxième. Le globe du sprint pour Kuzmina. Belle 4e place d’Anaïs Bescond.

Darya Domracheva fête une nouvelle victoire, devant des supporteurs russes ravis. 

 

A Tyumen, une autre biathlète a fait une belle opération : Kaisa Makaraïnen. Parfaite au tir, rapide sur la piste, la Finlandaise, malheureuse à Oslo, termine deuxième mais surtout, elle a grapillé du terrain sur la leader du général, Anastasiya Kuzmina. L’issue de la coupe du monde se décidera donc sur les deux dernières courses de l’année : la poursuite samedi et la mass-start dimanche. Kuzmina compte 16 points d’avance sur Makaraïnen (sans retirer les deux moins bonnes courses de l’hiver).

BIATHLON - Vainqueur du sprint dames de Tyumen, Darya Domracheva s’est relancée dans la course au classement général. Tout comme Kaisa Makaraïen, deuxième. Le globe du sprint pour Kuzmina. Belle 4e place d’Anaïs Bescond.

Laura Dahlmeier (GER), Lisa Vittozzi (ITA), Anais Bescond (FRA), Tiril Eckhoff (NOR), Kaisa Makarainen (FIN), Darya Domracheva (BLR).

La Slovaque, malgré trois tours de pénalité, a sauvé les meubles avec un Top 15. Mais surtout, elle a remporté son premier globe de cristal en s’emparant du classement spécifique du sprint à la faveur d’une saison régulière sur ce format.

 

Anaïs Bescond au pied du podium

La Norvégienne Tiril Eckhoff complète le podium malgré un tour de pénalité… La Scandinave devance au passage la meilleure Française du jour.

une, Anaïs Bescond, coupe du monde, biathlon

Anais Bescond heureuse de retrouver la cérémonie des fleurs.

Anaïs Bescond, au pied du podium, pointe à 43 sec de la tête malgré un 9/10. Sixième temps de ski du jour, la Jurassienne retrouve des couleurs sur cette fin de saison et pourra jouer demain sur la poursuite avec les Italiennes Liza Vittozzi et Dorothea Wierer à ses trouves, ainsi que Laura Dahlmeier.

 

Anaïs Chevalier prend un beau Top 10 malgré, elle aussi, une faute sur le pas de tir. La Dauphinoise est placée devant Célia Aymonier, auteur d’un probant Top 10 malgré la dernière balle du debout perdue… Trois Françaises dans les 15, voilà un bilan réjouissant pour l’équipe de France.

Pour les deux jeunes du collectif tricolore, ce fut plus délicat mais toutes deux ont gagné leur place pour la poursuite : Chloé Chevalier est 41e à 2’01 mn après avoir fini la course avec les moyens physiques du moment, Julia Simon (48e à 2’17 mn).

Les réactions des Françaises au micro de L’Equipe

Anaïs Bescond :

« Ça fait du bien de faire un bon sprint. Je suis placée pour la poursuite, je vais finir à la cérémonie des fleurs et c’est une grande satisfaction. Je prends avec plaisir ce Top 6. Demain, j’attends beaucoup de cette poursuite, je vais rester focalisée sur des points importants au pas de tir et tenter de réitérer ce que j’ai pu faire à Pyeongchang. C’est quelque chose que je dois continuer de travailler. »

Célia Aymonier :

« J’étais plus lucide sur le pas de tir, mais la dernière m’échappe. C’est dommage. Je suis satisfaite, d’autant que j’étais correcte en ski. On a une assez bonne glisse, même s’il fait plus froid qu’hier et qu’il a neigé cette nuit. Les techniciens font un énorme travail. »

 

Anaïs Chevalier :

« ça reste correct. Je vais prendre mais j’avais vraiment l’impression d’être arrêtée sur cette neige. J’aime bien les poursuites. Je suis bien derrière la carabine, je m’amuse, et j’ai retrouvé du plaisir à tirer. Je vais surfer sur la vague pour les deux dernières courses de ce week-end. »

 

Julia Simon :

« Je me sens complètement vidée, on fait avec les armes du moment. C’est une neige très lente qui demande de toujours poussé, et quand on n’a pas les jambes, on perd vite du temps y compris sur des pistes faciles. Je suis déçue, mais j’espère que ça me servira. Tout comme de continuer à travailler au tir pour corriger des erreurs. »

 

Photo : NordicFocus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.