Biathlon : un relais mixte pour ouvrir le bal

2012-11-24_64f758f4baff479.jpg_image_scaler_750x500.jpgTraditionnellement, la coupe du monde de biathlon débute avec une compétition individuelle, c’est-à-dire un 15 km pour les femmes et un 20 km pour les hommes. Cette année, l’IBU a décidé de programmer un relais mixte (2 x 6 km femmes + 2 x 7,5 km hommes) à Östersund. 

Le relais mixte a fait son chemin dans le calendrier. Hier, c’était un format peu considéré auquel participaient peu d’équipes, quasiment aucune star du circuit. Puis, l’an dernier, il a fait son entrée aux championnats du monde. Tous les grands noms et 27 équipes s’y sont alors sérieusement intéressés.

2012-11-24_d90f58180c77651.jpg_image_scaler_750x500.jpgL’an prochain, le relais mixte va carrément acquérir ses lettres de noblesse puisqu’il pourra rapporter des médailles aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, et ce pour la première fois. 

Sur le plan sportif, le relais mixte permet de débuter la saison sur une courte distance. Sans puiser dans leurs réserves de manière trop intense, les biathlètes pourront néanmoins calmer leur impatience et leur rage d’en découdre de nouveau. Pour les fans, cette course est une compétition passionnante avec beaucoup d’action. Elle permettra aussi de retrouver à la fois les hommes et les femmes, le tout en l’espace d’une heure.

 

Avantage à la Slovénie”

 

Environ 25 équipes sont attendues cette après-midi à 15h30, avec certes moins de vedettes qu’à Ruhpolding, mais principalement à cause des blessures mineures ou des maladies, ou encore parce que des têtes d’affiche ont pris leur retraite. On songe, pour l’Allemagne, à Magdalena Neuner et Andi Birnbacher ou, pour la Suède, grande favorite, à Anna Maria Nilsson et à la superstar Helena Ekholm.

Ce n’est pas le cas de la Slovénie, seule équipe médaillée qui présentera le même casting : Teja Gregorin, Andreja Mali suivie par Klemen Bauer et Jakov Fak. De quoi lui donner un petit avantage.

 

La France sans les Fourcade”


2012-11-24_e7a5307b36a7a4b.jpg_image_scaler_800x0.jpgL’équipe de France sera privée des frères Fourcade, Simon étant blessé et Martin ayant disputé samedi une épreuve de coupe du monde de ski de fond. Elle sera composée de Marie-Laure Brunet, Marie Dorin-Habert, Jean-Guillaume Béatrix et Alexis Bœuf. « Quand tu cours pour d’autres personnes, ça te donne une dose d’adrénaline. Je vais tout donner, j’ai à cœur de bien lancer cette équipe. Si la saison commence bien avec le relais mixte, ça ne pourra que nous donner confiance pour la suite des événements », assure de son côté Marie-Laure Brunet, dans L’Equipe de ce matin.

S’il devait être un succès, le relais mixte pourrait devenir le nouveau standard de la première compétition de la saison. 

Le coup d’envoi sera donc donné à 15h30 ce dimanche.

Photos : IBU / Christian Manzoni