Biathlon : une nouvelle étape qui ne fait pas l’unanimité

Une, biathlon, coupe du monde, Kontiolahti, montagne, Nordic Magazine,
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – L’IBU veut créer une date supplémentaire en coupe du monde. Plusieurs athlètes, dont Johannes Thingnes Boe, ont exprimé leur désaccord.

 

Ils n’en veulent pas. Non à la nouvelle date que l’Union internationale de biathlon a inscrite à son calendrier à partir de la saison 2020-2021. L’IBU veut débuter la saison à Kontiolahti, en Finlande, avant de se rendre directement à Östersund en Suède.

Aucune information n’a filtré quant au programme précis.

Le leader mondial, le Norvégien Johannes Thingnes Boe, estime qu’il y a déjà suffisamment de compétitions au calendrier et qu’il n’y a donc aucun interêt à charger la mule. Il évoque la fatigue supplémentaire que cela va occassionner.

« Davantage de jours où nous voyagerons pourraient pénaliser notre sport, car le fardeau sera alors trop lourd à porter », explique le vainqueur du dernier classement général de la coupe du monde à nos confrères de la chaîne de télévision NRK

 

Quatre étapes avant Noël

A ces premiers arguments, il en ajoute d’autres : « Les frais de déplacement des équipes seront également plus élevés. Et tout le monde devra chercher plus tôt qu’avant de la neige pour s’entraîner. »

Et de rappeler que l’année dernière, les Norvégiens n’ont pu rentrer chez eux qu’à minuit la veille de Noël.

De fait, une tournée en Finlande et en Suède en 2020 et 2021 fera passer le nombre de destinations de la coupe du monde de trois à quatre avant cette trêve.

 Tiril Eckhoff ne dit pas autre chose : « Je comprends la position de l’IBU qui veut augmenter le nombre de courses pour vendre encore plus de billets. Mais ils ne pensent pas aux athlètes qui devront ensuite participer à ces courses ».

 

Pour un show d’ouverture

Selon la NRK, Martin Fourcade voit d’un bon œil cette nouveauté. Mais le Français espère qu’il s’agira d’un vrai spectacle pour le public, à l’image de ce que le biathlon propose chaque année à Gelsenkirchen en décembre.

Biathlon auf Schalke est une compétition qui se déroule entre Noël et le Nouvel An, depuis 2002, dans la Veltins-Arena. 50 000 spectateurs assistent au show.

Martin Fourcade qui vient d’organiser un événement grand public à Annecy, est également favorable à ce que la fin de saison soit mieux travaillée.

Le président de l’IBU, Olle Dahlin, n’y serait pas opposé, mais seulement après les Jeux olympiques de 2022 à Pékin.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.