Biathlon : une version… sans carabine

Run Archery, Tir à l'arc, biathlon
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Après le biathlon nautique, découvrez le biathlon avec arc et flèches. Cette discipline s’appelle le Run Archery. Elle s’organise en France.

 

Cela s’appelle le Run Archery. Cette nouvelle discipline – qui ne se pratique pas sur l’eau – présente en France depuis 2014 ressemble comme deux gouttes d’eau au biathlon. Sauf que les concurrents ne progressent pas à ski de fond ni en rollerski. Ils n’ont pas non plus une carabine dans le dos.

En fait, ils courent et ils ont pour seule arme un arc. Pour le reste, il y a beaucoup de similitudes : tir couché, tir debout, des « flèches de pioche  et même des tours de pénalité.

 

Un circuit de compétitions

C’est la fédération française de tir à l’arc qui espère voir cette nouvelle discipline grandir dans l’Hexagone. Pour cela, la FFTA a mis en place le Run Archery Tour. La première étape a eu lieu en avril à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise).  Suite du circuit le 1er septembre à Guilers (Finistère), le 21 à Veneux-les-Sablons (Seine-et-Marne) et le 20 octobre à Arcachon (Gironde). 

A noter enfin qu’il n’existe qu’un seul club dédié. Il est basé à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne).

 

La règle du jeu

Chaque participant s’élance avec son arc à la main sur un parcours d’environ 1 km à la fin duquel il devra tirer 4 flèches pour toucher autant de cibles. Un tir manqué équivaut à un tour de pénalité d’une distance d’environ 150 m. Le coureur repart pour une nouvelle boucle et adoptera une position à genou lors de son 2e tir. Reste alors une 3e phase de course et de tir, de nouveau debout, suivie d’une courte distance pour passer la ligne d’arrivée.

Le Run Archery se pratique sur des cibles spécifiques de 16 cm de diamètre pour un tir à 18 m. Elles sont en mousses et protégées à l’arrière par des cibles en paille. Ces cibles ont la particularité d’être à bascule ce qui permet d’accroître le côté ludique de la discipline en se rapprochant le plus possible de la logique du biathlon !

 

 

 

Photo : Capture d’écran Run Archery France 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.