Biathlon/IBU Cup : ce que les Français veulent faire à Obertilliach

BIATHLON – Le circuit B de la Coupe du Monde de Biathlon se poursuit avec la 3e étape à Obertilliach. Suite aux derniers résultats on note quelques changements dans la sélection française.

 

Chez les dames, deux nouvelles entrées avec l’arrivée dans le groupe de la Jurassienne Caroline Colombo et de la Savoyarde Julia Simon, toutes deux vainqueurs sur le circuit junior la semaine dernière. Si ce sera la première sélection en IBU Cup pour la Jurassienne de l’AS Mouthe, en revanche Julia Simon, championne d’europe junior l’hiver dernier, a déjà connu un top 15 sur le circuit B lors du sprint de Martell en toute fin de saison.

 

Julia Simon.

 

Coline Varcin et Enora Latuillière, bien en vue à Ridanna, ont l’occasion de confirmer leur bonne forme du moment. Les deux athlètes sont dans les 10 au général (5e et 10e) et savent qu’une sélection en coupe du monde passe quasiment obligatoirement par un podium.
Pour Chloé Chevalier, les choses sont différentes. Blessée à Beitostolen, puis dans le dur à Ridanna, la Dauphinoise doit montrer ce dont elle est capable car la concurrence est intense. Si elle retrouve son niveau de la saison dernière (1 podium et 1top 15 en IBU Cup, 1 sélection en coupe du monde et 2 médailles aux championnats du monde juniors et championnats d’Europe), il n’y aura pas lieu de s’inquiéter pour la suite de sa saison.
Les Françaises auront encore fort à faire face notamment à la concurrence allemande puisque les deux sœurs Horchler : Nadine et Karolin, respectivement 1ère et 2e du général sont toujours barrées par la densité allemande pour monter en Coupe du Monde. Même constat pour la Russe Kaisheva, vainqueur à Ridanna et 4e du général, que l’on retrouvera à Obertilliach malgré ses excellents résultats.

 

Fabien Claude disputera le sprint (photo : Agence Zoom).

 

Côté masculin, c’est Aristide Bègue qui a décroché le ticket pour la prochaine étape de coupe du monde, grâce à sa première victoire en IBU Cup à Ridanna. Le Pyrénéen va donc découvrir pour la première fois la bouillonnante ambiance du stade de Nove Mesto avec tout le gratin mondial du biathlon.
Dans le même temps, le Vosgien Fabien Claude va faire le voyage inverse pour courir uniquement le sprint d’Obertilliach. Antonin Guigonnat, plutôt solide sur ses deux dernières sorties internationales à Beitostolen et Ridanna, est actuellement 6e du classement général. Il ne manque pas grand-chose pour remonter en Coupe du Monde, mais ce sera en tout état de cause après la trêve de Noël.
Après une très belle étape italienne la semaine dernière, les deux Dauphinois Emilien Jacquelin et Mathieu Legrand ont l’occasion de s’installer durablement sur les circuits internationaux. Enfin, Clément Dumont qui manque encore un peu de rythme (il ne sera aligné que sur le sprint) et Baptiste Jouty, complètent cette sélection.
Concernant la concurrence, plusieurs athlètes bien placés au général sont montés sur la Coupe du Monde de Nove Mesto, c’est notamment le cas du Norvégien Gjesbakk (4e du général) ou de l’Allemand Bischl (7e du général). En revanche, un peu comme chez les filles, le Russe Volkov pourtant leader du général n’a pas gagné son ticket dans l’équipe Russe de Coupe du Monde !

 

IBU Cup d’Obertilliach

Dames :

  • Chevalier Chloé (C.O Sept Laux)
  • Colombo Caroline (AS Mouthe)
  • Latuillière Enora ( EMHM / Chamonix)
  • Simon Julia (Les Saisies)
  • Varcin Coline ( La Féclaz)

Hommes :

  • Claude Fabien (Bass S/Rupt)
  • Dumont Clément (Chamonix)
  • Guigonnat Antonin (Morzine/Avoriaz)
  • Jacquelin Emilien (Villard de Lans)
  • Jouty Baptiste (La Féclaz)
  • Legrand Mathieu (Villard de Lans)

 

L’œil de l’expert

JYB

Clément Dumont (Photo : Jean-Yves Begon)

 

A chaque étape Nordic Magazine vous livre les secrets des sites de compétition de l’IBU Cup avec l’avis d’un athlète, d’un coach, d’un technicien. Pour cette 3e étape c’est le Chamoniard Clément Dumont qui nous livre les secrets du site d’Obertilliach.

 

« Pour Obertilliach, on peut dire que le profil de la 4km est très roulant, on part sur une partie rapide avec petite bosse et long plat, puis une bonne bosse en palier qui coupe la piste en deux. Ensuite, une descente droite et rapide puis presque 1km de plat montant hyper régulier avant de redescendre au pas de tir avec un petit slalom. Pour la piste du sprint, la 3,3km, on enlève ce long plat montant et on le remplace par une belle bosse assez raide qui permet de se mettre bien en fin de course.
L’arrivée au pas de tir peut paraître simple car on arrive après une trentaine de secondes de profil descendant, cependant le petit talus qui nous monte sur le stade et nous propulse d’un coup sur le pas de tir n’est pas si évident. Ca implique de ne pas se faire surprendre par cette arrivée.
Le pas de tir est souvent plutôt calme, comme la plupart des pas de tir d’altitude en vallée à cette période. Mais les masses d’airs peuvent avoir un impact assez important donc il faut rester vigilant.

 

 

Personnellement, depuis la première fois que j’y suis venu en junior 1 lors des mondiaux, c’est mon site favori. C’est un pas de tir que j’affectionne et je trouve le profil de piste vallonné naturellement comme il faut avec des difficultés qui s’enchaînent. Apres c’est aussi là que j’ai réussi mes meilleures performances, et ça compte beaucoup dans la balance.
Je serai seulement au départ du sprint, à cause de la maladie que j’ai eu début de semaine, mais surtout parce qu’après ma blessure, j’ai bien vu le week-end dernier qu’il me manquait encore beaucoup afin d’être performant physiquement et qu’il fallait que je travaille certains points en particulier.»

Le programme

Samedi 16 : Individuel hommes à 10h00     individuel dames à 13h30
Dimanche 17 : Sprint hommes à 10h00       sprint dames à 13h00

 

Les classements


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.