Bientôt l’Iron Man pour Simon Sancet

Image-1-copie-1.png

L’Iron Man : c’est le plus grand format de triathlon, une épreuve physique hors du commun avec l’enchaînement de trois disciplines ; natation, vélo et course à pied. Simon Sancet s’engagera ce lundi 15 août sur l’Iron Man d’Embrun, réputé le plus difficile au monde. Dernières impressions.

« Dans tout juste 12 jours, à 6h du matin départ pour 3 bornes 800 de natation, dans la nuit, éclairé par des bateaux, puis 188 km de vélo avec 5000 m de D+ annoncé, et un marathon. Est ce qu’à cette heure (22h47) j’aurai fini ? Ou est ce que j’aurai une perf de glucose dans le bras ? On oublie la perf, et on pense juste à finir pour la fondation de NIma. Même si c’est à quatre pattes je le finirai pour les enfants du Népal. Je dois avouer que le fait de “courir utile” me motive beaucoup, et m’a déjà énormément motivé dans ma préparation qui dure depuis plus de 6 mois maintenant. Car lorsqu’on a du mal à prendre le vélo parce qu’il fait 4°c et qu’il pleut des cordes, alors, à ce moment précis, on cherche à savoir pourquoi on va aller rouler alors qu’on pourrait rester tranquille devant l’étape du tour ? La réponse maintenant je l’ai. On le fait pour les ENFANTS DU NEPAL… Alors vous aussi, motivez vous pour Courir pour le Népal…Pas besoin de trop se bouger, juste d’ouvrir son portefeuille et de faire un petit pari… ».

Photo : Frédéric Luquet