Bohard, Roy et Thevenard : ils vont traverser le Jura

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Cette semaine, la GTJ sera très fréquentée. Tandis que Xavier Thevenard et Didier Roy tenteront de battre le record en équipe, Patrick Bohard traversera de nouveau le Jura, mais en classique cette fois, avec des skis Vandel.

 

Capture d’écran 2013-02-25 à 08.33.20

Xavier Thevenard, Patrick Bohard et Didier Roy.


GTJ a lancé en 2010 un concept inédit : le Challenge GTJ, qui permet à des skieurs de fond en mal de sensations, de se lancer dans un incroyable défi : accomplir les 180 km de la GTJ à ski de fond, entre le Meix Musy, sur la commune de Villers-le-Lac dans le Doubs et Giron dans l’Ain en une seule étape, alors qu’un bon randonneur met une semaine !

 

Départ en fin de semaine”

Après son dernier ultra trail en course à pied en décembre (Ultra-Trans Martinique), Patrick Bohard ne pensait pas tenter cette traversée de la Grande traversée du Jura en février, qui plus est en style classique mais l’idée a fait son chemin et l’envie l’a emporté. Après 2 mois de préparation il devait être au départ ce mercredi de cette belle aventure. A cause de la météo (trop de froid, pas assez de glisse), il reporte  sa course à cette fin de semaine, avec un départ à 4h (Meix Musy) pour une balade de 184 kilomètres sur un parcours balisé et tracé qui traverse 3 départements (Doubs, Jura et Ain).

« En 2009, J’ai tenté et réussi ce challenge GTJ en Skating dans la catégorie individuel, même si le parcours et le même les données sont cette fois-ci quelque peu différentes en style classique », rappelle le fondeur du Haut-Doubs. Sur l’ensemble du parcours et en fonction des heures, il va connaître de grosses différences de neige froide et poudreuse sur les points hauts jusqu’à une surface glacée et transformée sur les portions basses et exposées au soleil.

Le fartage de retenu, fart que l’on applique sur la partie centrale du ski et qui permet “d’accrocher”, et donc de monter des pentes fortes va donc être l’élément déterminant à la bonne  marche de cette aventure hors du commun.

 

Patrick Bohard sur des skis Vandel”

La marque jurassienne Vandel mettra à sa disposition (comme l’autorise le règlement du challenge GTJ) trois paires de ski : une 100% carbone dite” dure “et très légère pour les parties vallonnées, une autre plus souple avec une structure bois pour les parties plus montantes et enfin une spécifique montée du Mont d’Or avec un fart de retenu pour neige froide.

Loïc Vandel, à la tête de l’entreprise familiale de Bois d’Amont, avec son frère Medhi, ancien athlète de haut niveau, a spécialement sélectionné ces 3 paires en fonction des mensurations (poids, taille ) de Patrick Bohard, mais aussi du parcours et de ces spécificités techniques.

 

Tentative Thevenard-Roy”

Dans le même temps, Xavier Thevenard et Didier Roy tenteront de battre le record en équipe. Ils s’élanceront le 1er mars, à 4 heures du matin, de Meix Musy.  « On  part sur des bases de 16 km/h, ce qui nous fait 11 h de ski sur les 180 km. On essaye de battre un nouveau record », indique Xavier Thevenard.

Patrick Bohard a posé la première marque en 2010 en individuel en 12 h 45’. En février 2012, l’équipe Salomon/ Briko Maplus composée d’Arnaud François, Gaétan Breyton, et Benoît Chopart ont réalisé le challenge en équipe en 11h 29’ avec assistance. En 2013, Sylvie Negro est la première femme a réaliser le challenge en individuelle en 18 h 29’. Une dizaine d’autres participants soit en individuel, soit par équipe ont réalisé le challenge GTJ.