Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Bruksvallarna : top 10 pour Paul Goalabré et Aurore Jean dans le sprint

Troisième jour à Bruksvallarna pour les équipes de France. Aurore Jean, Robin Duvillard et Paul Goalabré échouent lors des demi-finales du sprint, au programme d’une journée à la météo très compliquée.

Deux podiums la même journée à la Bruksvallsloppet : les exploits de Jean-Marc Gaillard et Coraline Hugue ont donné du baume au cœur de l’équipe de France, renforcée aussi par les performances d’Adrien Backscheider chez les hommes et Aurore Jean, 5e, chez les dames. Dimanche, c’est un sprint qui attendait les concurrents. Avec une météo hostile : de la neige, du vent et de la brume.

Dames : Aurore Jean confirme son statut

Aux jeux des qualifications, les Suédoises jouent les dominatrices. Elles occupent les dix premières places. Il faut une Aurore Jean au mieux de sa forme (11e, à seulement +7,6 secondes) pour les empêcher de tourner en rond. Célia Aymonier n’est pas très loin (13e, + 8,9 sec). Laure Barthélémy et Manon Locatelli passent également les barrages. Les tricolores ont donc quatre dames dans leur jeu pour la suite des opérations.

A cet exercice, la meilleure a été le sprinteuse Hanna Falk, très forte comme à son habitude sur les distances très courtes (2:51.8). C’est elle que la Rousselande retrouve dans le premier quart de finale. Aurore Jean résiste à ses assauts, elle termine juste derrière elle (3:05.2 contre 3:04.3). Elles sont toutes deux qualifiées.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Quart

Le second quart de finale à nous intéresser arrive plus tard, dans une météo de plus en plus désagréable. Il concerne Laure Barthélémy engagée dans la même série que Manon Locatelli. Dans les bourrasques, celle-ci se bat pour rester dans le trio de tête, mais elle est reprise par Britta Johansson Norgren. La distance va peu à peu s’accroître entre elle et les premières. Elle se classe finalement en 4e position, la fondeuse du Pays rochois finit, elle, dernière. Toutes les deux sont éliminées.

A Célia Aymonier de s’engager. Elle aussi est positionnée dans le quatuor de tête. Les six filles forment un groupe homogène, même si Charlotte Kalla parvient rapidement à gagner quelques mètres sur ses poursuivantes. Tout est donc possible pour la Franc-Comtoise. Mais le train va gagner en longueur, et elle sera distancée.

En demi-finales, Aurore Jean porte le dossard 11. Elle a le visage camouflée pour se protéger de ce vent glacial qui ne cesse pas. Avec une visibilité réduite, elle débute la course en troisième position. Une place qu’elle conserve derrière Anna Falk et Britta Johansson Norgren, qui vont prendre du champs à ses dépens. Elle doit aussi contrer les attaques de Stina Nilsson. Toujours troisième sur la ligne d’arrivée, elle n’ira finalement pas en finale. La victoire finale revient à Charlotte Kalla.

Les résultats

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Hommes : Paul Goalabré et Robin Duvillard ensemble

Avec le 18e temps (+5,8 sec de Teodor Peterson, dossard n°1), Robin Duvillard est le premier Français à obtenir son ticket pour la suite du sprint. Dans cette aventure, il est accompagné par Paul Goalabré, 23e (+6,4 sec). Jean-Marc Gaillard, lui, n’a pas franchi les qualifications : chute et bâton cassé.

En quarts de finale, les deux frenchies partagent la même série, la dernière pour les hommes. Dans la première bosse, ils ferment la marche, une position qu’ils vont essayer de modifier. En vain, tout du moins au début. Il faudra une seconde côte pour que Paul Goalabré reprenne ses adversaires et franchisse la ligne d’arrivée en 2e position. Le fondeur du Queyras est finalement qualifié, tout comme Robin Duvillard, repêché.

Après l’élimination d’Aurore Jean, intervenue juste avant, tous les espoirs du camp français sont donc concentrés sur la course masculine. Paul Goalabré et Robin Duvillard partagent la seconde demi-finale. Mais ils n’iront pas plus loin. Le premier se classe 4e, et le second 6e. « De nouveau 11e, du sprint skate cette fois ! 18e temps des qualifs mais dernier de ma 1/2 finale.. Pas pire mais pas extraordinaire, à l’image du weekend. Conditions apocalyptiques avec neige froid et 148km/h de vent », rapport Robin Duvillard sur sa page Facebook.
Victoire finale de Teodor Peterson.

Les résultats

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

6:39. Ce dimanche, la ville située la plus au sud de la planète, Ushuaia (Argentine), organisait, pour la première fois depuis trois ans, l’Ushuaia...

Ski de fond

Changement d'équpementier pour le Chartrousin Jules Lapierre, qui skiera dorénavant sur des Salomon.

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.