Cap sur Ruhpolding pour les biathlètes

Après Oberhof, les meilleurs biathlètes du monde se retrouvent dès demain mercredi dans un autre site majeur de leur sport : Ruhpolding.  Zoom sur les chances des bleu(s)s et le programme de cette fin de semaine.

Capture-d-ecran-2013-01-08-a-09.46.36.pngA Ruhpolding, en Allemagne, le public est toujours au rendez-vous (© Agence Zoom)

La tournée allemande continue et la 5e étape de la coupe du monde de biathlon fait escale cette fin de semaine à Ruhpolding, l’autre grand site de ce sport avec Oberhof. La notoriété de ses supporters, son site et sa piste ne sont en effet plus à faire.

L’équipe de France y débarque avec dans ses valises le maillot de leader de la coupe du monde solidement accroché sur les épaules de Martin Fourcade. Revenu à la compétition lors du sprint d’Oberhof samedi, le Catalan qui avait remporté trois titres de champion du monde en 2012 là-bas, devrait retrouver le rythme assez vite. Tandis que du côté de ses adversaires directs, le Norvégien Emil Svendsen a engrangé les points en Allemagne tout comme l’impressionnant Dmitri Malyshko qui a enchaîné trois victoires dont la poursuite avec un impeccable 20/20 et une maîtrise inouïe.

Alexis Bœuf pour un premier podium ?

Aux côtés de Martin Fourcade, Alexis Bœuf tentera de se rapprocher encore un peu du podium individuel qui lui fait les yeux doux depuis le début de la saison. 4e du sprint d’Oberhof pour 1,3 sec, le biathlète de La Féclaz a clairement les moyens de ses ambitions.

Simon Fourcade, qui débutait sa saison lors de cette première étape allemande, a montré qu’il était dans le coup. Libéré de ses douleurs au tibia, l’aîné des Fourcade semble sur une bonne dynamique après sa 17e place de la poursuite. Tout comme Jean-Guillaume Béatrix 18e qui s’est rassuré après son relais très compliqué…

Simon Desthieux continuera d’engranger de l’expérience au plus haut niveau.

Des ambitions chez les filles également”

Du côté des filles, on les attend une nouvelle fois aux avants-postes sur cette coupe du monde. En relais, la bande à Dorin aura un coup à jouer. Brillantes à Oberhof, elles ont une fois de plus les moyens de grimper sur la boîte. En individuel, Marie Dorin-Habert concerve les meilleurs chances de podium que ce soit sur le sprint ou la mass-start.

Marie-Laure Brunet a montré qu’elle était de retour à son meilleur niveau. Tandis que la Jurassienne Anaïs Bescond, si elle continue sur sa lancée et sur ce qu’elle a montré lors du sprint, peut encore entrer dans le top 10 voire mieux.

A condition de ne pas trop éparpiller de balles au pas de tir. Car sur les skis, la forme est là…
En Allemagne, un relais, un sprint et surtout une mass-start qui s’annonce d’ores et déjà passionnante sont programmés.

Le programme de la fin de semaine”

9 janvier : relais 4*6 km dames à 18h15
10 janvier : relais 4*7,5 km à 18h15
11 janvier : sprint 7,5 dames à 18h15
12 janvier : sprint 10 km hommes à 18h15
13 janvier : mass-start 12,5 km dames à 13h
13 janvier : mass-start 15 km hommes