Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

FIS, Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Sergey Ustiugov (RUS), Alexey Chervotkin (RUS), Alexander Bolshunov (RUS) - Modica/NordicFocus.

Ski nordique

Ce qui aurait conduit la FIS à ne pas exclure les Russes trop vite

Dans un article de TV2, Martti Jylhä, représentant des athlètes au conseil d’administration de la FIS, explique que la fédération a voulu se prévenir de futures poursuites judiciaires.

Les précautions de la Fédération internationale de ski

La Fédération internationale de ski (FIS) a exclu les équipes russes et biélorusses mardi après-midi, soit 24 heures après les recommandations du Comité international olympique. « Afin de protéger l’intégrité des compétitions sportives mondiales et la sécurité de tous les participants, le Comité exécutif du CIO recommande que les fédérations sportives internationales et les organisateurs d’événements sportifs n’invitent ni n’autorisent la participation d’athlètes et d’officiels russes et biélorusses à des compétitions internationales », indiquait le CIO dans un communiqué publié ce lundi.

La chaîne de télévision norvégienne TV2 a voulu comprendre pourquoi la FIS avait pris autant de temps à réagir, quitte à essuyer de très nombreuses critiques. L’ancien skieur finlandais Martti Jylhä, qui est maintenant représentant des athlètes au conseil d’administration de la FIS, lui a répondu que l’instance qui s’occupe du ski de fond, du saut à ski et du combiné nordique pour les disciplines nordiques, avait voulu s’assurer que, juridiquement, sa décision ne pouvait pas être remise en cause devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Ses statuts stipulent que « la FIS est neutre. [Elle] ne permet aucune discrimination de et par une association nationale de ski, un club ou un membre individuel pour des raisons politiques, raciales ou religieuses. »

« C’est pourquoi nous avons fini par utiliser l’argument de la sécurité », indique encore Martti Jylhä. «  La sécurité est importante et a été un sujet du conseil d’administration. Ce n’est pas l’argument le plus important pour moi », confirme en filigrane Erik Roeste, président de la fédération norvégienne de ski, qui a été très actif depuis le jour de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.

Toujours sur TV2, l’avocat spécialisé Robin Mackenzie-Robinson salue la démarche de la FIS : « Ce qui a été considéré par beaucoup comme une hésitation par plusieurs fédérations internationales, comme la FIS, a probablement été un intense effort pour s’assurer que l’exclusion de la Russie et de la Biélorussie sont juridiquement durable. La Russie peut et va probablement contester plusieurs des exclusions des fédérations internationales pour le TAS », dit-il.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

« Sans une base juridique solide pour la décision d’interdiction, les chances que la Russie puisse gagner au TAS seront plus grandes », ajoute-t-il.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Les meilleures biathlètes italiennes, Dorothea Wierer exceptées, sont actuellement en stage à Bessans (Savoie). Album photo.

Ski nordique

Découvrez le programme complet du Samse Summer Tour U15 de saut à ski et de combiné nordique de La Bresse (Vosges), programmé ce week-end.

Biathlon

Pour Nordic Magazine, le Suisse Jean-Marc Chabloz revient sur le début de la préparation de l'équipe nationale suédoise de biathlon.

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Biathlon

9:44. Après le stage du col de Lavazè (Italie) organisé il y a quelques semaines, l’équipe nationale masculine d’Italie sera, de vendredi au 13...

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Biathlon

6:12. La semaine dernière, l’Union internationale de biathlon (IBU) a officialisé la nomination de la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen au sein de la commission des...

Ski nordique

Etienne Gouy explique à Nordic Magazine en quoi consiste son nouveau rôle de coordinateur des circuits nationaux de saut à ski et de combiné...