C’est fini pour Petter Northug Jr

Les dernières courses de coupe du monde se feront sans Dario Cologna, ni Petter Northug Jr. La saison se termine donc en eau de boudin pour la star norvégienne.

 

La chaîne norvégienne NRK a indiqué que Petter Northug Jr ne participera pas à la finale de la coupe du monde, cette semaine, à Falun. « Il sera aussi bien à regarder les compétition à la télévision », a déclaré son entraîneur Eric Myhr.

Nul doute que le fondeur voudra oublier ce anus horribilis. Le « sale gosse » – comme l’a récemment qualifié L’Equipe Magazine — est rentré des Jeux olympiques de Sochi bredouille. Le double médaillé olympique de Vancouver et nonuple champion du monde était malade, et donc affaibli.

Au classement général de la coupe du monde, il occupe la quatrième place… à 200 points de son compatriote Chris Andre Jespersen, loin, très loin du leader Martin Johnsrud Sundby, un autre Norvégien.

 

Retour  dans le giron fédéral ?

Depuis le printemps dernier, le fondeur de Mosvik ne skie plus avec l’équipe nationale. Il a désormais son propre staff composé de huit personnes, dont son père. Il a aussi son sponsor, Coop, une enseigne de grande distribution, qui finance tout cela. Malgré cela, il a pu courir sous les couleurs de son pays.

Si au début de l’hiver, le jeune homme de 28 ans était loin de son niveau habituel, il est monté en puissance jusqu’aux JO. Mais ce n’est pas les skis aux pieds qu’il a brillé sur les rives de la Mer Noire où il a notamment déclaré forfait pour le 15 km. Les médias ont plutôt relaté ses déboires  aux tables virtuelles de PokerStars. Des sites spécialisés rapportent même qu’il aurait perdu 20 000$ au cours d’une seule partie, puis gagné 129 799 $.

Avec un bilan aussi mitigé pour un athlète de sa stature, Petter Northug Jr va-t-il rentrer dans le rang avant la prochaine saison ? La réponse est loin d’être évidente. La fédération pourrait le contraindre à prendre une décision avant l’été. Ou il rentre à la maison, ou il ne participe pas à la coupe du monde et aux Mondiaux de Falun l’hiver prochain. Mais celui qui n’a toujours pas digéré sa non sélection aux Mondiaux de 2009 pourrait conserver son indépendance et, si le climat s’assombrissait, montrer l’étendu de ses talents sur le circuit Worldloppet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.