C’est parti pour 2600 km en rollerski

D’ici fin juin, Gérard Proteau va tenter de rallier Oslo à la région parisienne, soit 2 600 km. Le départ est donné ce mercredi. C’est au profit d’une association qui lutte contre le cancer chez l’enfant qu’il va tenter de réaliser son exploit et, par là-même, battre un record du monde.

 

Gérard Proteau, 45 ans, a décidé de donner de son temps et de son énergie à une cause chère à son cœur : le cancer pédiatrique. « Un neveu alors âgé de 5 ans est décédé d’un cancer et j’ai eu envie d’informer et de récolter des fonds pour la recherche », explique-t-il. 

L’association Timéo a dès lors été créée le 25 juin 2011. C’est aujourd’hui  une association reconnue d’intérêt général qui collecte des dons au profit de la recherche du cancer cérébral pédiatrique, principalement l’Ependymome. Les recherches sont effectuées à l’Institut Gustave-Roussy par les équipes du Docteur Grill. Timéo informe sur les cancers de l’enfant et sur l’Ependymome en particulier.

 

12 000 euros récoltés

Pour sensibiliser le grand public, Gérard Proteau se lance, année après année, des exploits sportifs. En 2012, il a déjà rallié Paris à Toulouse à rollerski, soit 715 km ; un an plus tard, c’était un tour de France, soit 2000 km. Un boucle qui avait  permis de collecter 12 000 euros, dont 6 000 pendant le raid. « J’ai décidé de renouveler pour la 3e fois consécutive, un nouveau raid en rollerski toujours pour la même cause  » annonce-t-il à Nordic Magazine (dont il est lecteur) alors qu’il s’apprête à prendre le départ mercredi 21 mai.

 

Gérard Proteau

Jusqu’au 28 juin, il va parcourir plus de 2 600 km entre Oslo et Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne), ce qui lui permettrait de battre le record du monde de distance en rollerski ! Il est détenu jusqu’ici par le Vénézuélien Cesar Baena (2500 km). En cas de victoire, Gérard Proteau entrerait dans le célèbre Guinness des Records.

Dans cette aventure, Gérard Proteau n’est pas seul. Il peut compter sur le soutien de son fils, Julien, 21 ans : « J‘ai accompagné mon père sur le tour de France en 2013, en vélo et remorque ou j’avais la tâche d’assurer la logistique ce que je vais renouveler pour ce nouveau projet. »

 

Départ mouvementé

C’est une aventure unique qui attend les deux Français. Déjà, ils ont failli… ne pas partir : « La boulette a failli être commise ! Arrivons pour l’embarquement, une envie pressante nous arrive. Nous nous rendons aux toilettes et là entendons Mr Proteau Gérard et Mr Proteau Julien artgehh frhgt ggvhfvj gfhtgb (norvégien). En fait, ça faisait dix minutes qu’ils nous attendaient, nous sommes les derniers à embarquer », racontent-ils.

Qu’on se rassure, ils sont maintenant prêts à vivre leur belle aventure. Une aventure qui a reçu le soutien d’Adrien Backscheider, le fondeur de l’équipe de France.

Suivez Proteau père et fils sur www.worldrecord-rollerski.net et cliquer sur l’onglet “la carte du raid” puis “nous suivre par GPS”.

Parcours

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.