Championnats de France : 11 médailles pour le Jura

Le rideau est tombé hier à 16 heures sur le stade international de ski nordique de Bessans. Cette dernière journée fut intense et riche en émotion. Pas  moins de  12 titres de champions de France ont été décernés pour le skiathlon et les mass-start en biathlon. Le programme très dense alternait dès 8h30 les deux disciplines nordiques devant un public qui grossissait au fil des heures.


En ski de fond, 18 médailles  distribuées et le Comité du Mont-Blanc s’est taillé la part du lion raflant  12 médailles avec un triplé en juniors dames et chez les seniors hommes. Sur l’ensemble des championnats de France de Bessans, le Comité du Mont Blanc totalise 25 médailles (9 or, 9 argent, 7 bronze). Il devance le Dauphiné 15 médailles et le Jura 11 médailles. Bonne idée de Christophe Sevessand que d’introduire ce décompte durant ces championnats de France.

« Séquence  Emotion » quand les jeunes retraités du ski nordique (Emilie Vina, Elodie Bourgeois-Pin, Caroline Weibel, Karine Laurent Philippot et Loïs Habert) montent sur le podium pour une ultime rencontre avec le public. Plutôt déjà dans la journée, beaucoup de marques d’affection venant des coureurs ont ponctué les différentes courses. Des étreintes et des larmes comme pour sceller une amitié à l’égard des  athlètes qui quittent le circuit.

 

Michel Vion , le président de la FFS et Jean Cimaz, le président du comité d’organisation ont pu, en conclusion,  se féliciter d’une telle réussite de ces championnats de France. Et comme Francis Mougel en faisait la confidence : «  c’est le 36e championnats de France que je vis et, c’est clair, celui de Bessans est sur le podium ».

Reste à connaître le nom du club qui, l’année prochaine, aura la lourde tâche d’organiser cette grande fête sportive et conviviale du ski nordique. 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade