Chaud chaud pour les Français en Norvège

Les Français sont arrivés en Norvège, où le temps est au beau fixe. Au programme, une semaine d’entraînement puis le Blink Festival, avec la traditionnelle montée du Lysebotn. 

 

« On croyait venir ici trouver un peu de fraîcheur, ben non. On ne va pas se plaindre quand même ! » Maurice Manificat vient d’envoyer une première carte postale de Norvège où les tricolores effectuent actuellement leur traditionnel stage d’été. A Tonstad, dans le sud du royaume, les fondeurs sont en compagnie des biathlètes avec qui ils partagent ce stage depuis 3 ans.

Les fondeurs logent dans les chalets de l’internat du ski-études. « Un environnement calme et propice au travail, mais aussi à la détente », indique le skieur d’Agy. Et d’ajouter sur son site Internet : « L’eau de la rivière qui coule dans le village est à bonne température, idéale pour se rafraîchir après une bonne séance. »

 

Les Français en lice

Selon lui, l’emploi du temps comporte peu de variantes, mais la piste de ski-roues est top pour les intensités. « Nous allons également nous faire une journée en direction du Lysebotn (le fjord) par la route, une longue sortie en perspective. Mercredi prochain, nous nous rendrons à Sandnes pour le Blink SkiFestivalen et la fameuse montée du Lysebotn», indique encore Maurice Manificat. On sait que le Français, en l’absence de Jean-Marc Gaillard, fait figure de favori. Il devra toutefois faire face à une énorme concurrence cette année : une trentaine de médaillés olympiques seront réunis pour 900 participants au total.

Chez les dames, Coraline Hugue a déjà brillé au Blink Festival (voir la vidéo ci-dessous) puisqu’en 2013, elle a réalisé une superbe montée et terminé 2e à 20 secondes de la biathlète Kaisa Makarainen. : « Ma préparation se déroule normalement, je continue à progresser et ça se ressent sur mes séances ! », indique-t-elle. Depuis le stage à Corrençon, dont la piste de ski-roues est « très intéressante pour faire des séances spécifiques telles que des intensités », elle a passé deux semaines dans ses Hautes-Alpes.

 

Les rollerskieurs au rendez-vous

Eux ne sont pas en équipe de France, mais ils ont également pris la route de la Scandinavie hier mercredi : le Rollerski Racing Team, avec Baptiste Noël et Romain Claudon, participeront aussi aux compétitions norvégiennes. La saison est pauvre pour les rollerskieurs cet été en raison d’une coupe du monde rétrécie. C’est dire que tous les rendez-vous sont bons à prendre, surtout quand ils sont aussi bien fréquentés.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.