Chaux-Neuve : les Français livrent leurs objectifs

L’équipe de France de combiné nordique tenait conférence de presse ce soir avant la première épreuve de la coupe du monde prévue demain. Une étape forcément à part dans leur programme annuel. 

 

Ils l’ont dit et redit : « Cette année, il y aura les Jeux olympiques et Chaux-Neuve comme principaux rendez-vous », aiment à répéter les leaders du combiné nordique français. Ce week-end, aux côtés des têtes d’affiche habituelles que sont Jason Lamy Chappuis, actuel numéro 3 mondial qui reste sur une superbe victoire à Schonach, Sébastien Lacroix, Maxime Laheurte et François, deux jeunes auraient pu avoir l’honneur de courir à domicile. Théo Hannon qui a fait ses premiers pas en coupe du monde à Kuusamo et Hugo Buffard, auteur d’un prometteur top 10 pour sa première du genre à Chaikovsky ne pourront pas malheureusement participer à cette grande fête après avoir manqué les qualifications cet après-midi lors du saut de réserve…

 

Voici les principales déclarations des intéressés :

Théo Hannon : ça fait quelques années que j’attends d’être là. Malhreueusement, je ne passe pas la qualification aujourd’hui, mes collègues auront à coeur de bien faire pour nous. Concernant les Jeux, je suis encore jeune et je n’y pense pas franchement.

 

Hugo Buffard : j’ai raté le coche ce matin en plantant mon saut. Je souhaite bonne chance à mes collègues. Je vais maintenant me concentrer sur les mondiaux juniors en janvier. Ce sera vraiment mon objectif cet hiver.

 

Maxime Laheurte : La coupe du monde, c’est trois jours de compétition. On voit avec la non-qualification des jeunes que c’est important d’être présent dès le premier jour. Cette épreuve en France a une saveur particulière à un mois des jeux. Je sais que je ne suis pas encore au niveau que je devrais avoir. Je fais tout pour progresser un maximum et régler les derniers détails. C’est le bon moment pour en profiter.

 

Jason Lamy Chappuis : C’est surtout important pour nous de bien figurer car on connait du monde ici : les amis, la famille, les jeunes des clubs… On a toujours à coeur de bien faire, ce n’est pas toujours facile car on se met forcément un peu la pression à domicile. Cette épreuve est cochée en rouge dans le calendrier depuis des mois et des mois. Sur la petite boucle de 1.6 km, il va y avoir du monde et beaucoup d’ambiance demain. On a eu une bonne coupure après Schonach. Il faudra être d’attaque dès demain. Pour la confiance, ce serait bien de bien figurer ici car au moment des Jeux, on aura aussi une longue coupure de quinze jours. On doit profiter de cette ambiance, profiter des émotions ici et aussi rester concentrer sur les objectifs sportifs.

 

Sébastien Lacroix : Important de courir à la maison, toujours un grand plaisir de courir devant nos amis, devant les bénévoles qui nous préparent les pistes aux petits soins. On pense forcément à Sochi qui sera le grand rendez-vous de l’hiver. Mais avant ça, Chaux-Neuve nous prépare bien avec la pression qu’il y a ici. On donnera le meilleur de nous même pour profiter à fond du week-end.

 

François Braud : Cette coupe du monde, comme disent les collègues, sera un exercice réel avant les Jeux olympiques, et il est donc important pour la suite de bien réussir ici avant Sochi. Il faudra prendre cette compétition à Sochi comme une coupe du monde normale et ne pas refaire les erreurs du passé. C’est-à-dire pour moi être plus libéré, plus ouvert, plus souriant… Mais on a encore un peu de temps pour y penser.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.