Chaux-Neuve : Ronan Lamy Chappuis s’impose et gagne en confiance

Le champion de France espoirs de saut spécial était attendu ce samedi soir à Chaux-Neuve, lors du grand prix d’été national, 21e du nom dans le Doubs. Et il n’a pas déçu malgré une certaine pression sur ses épaules. Retour sur un concours qu’il a maîtrisé de bout en bout…
Soleil, chaleur, buvette et près de 80 athlètes venus défier le petit tremplin HS60, il n’en faut pas plus pour passer une belle soirée de sport. Annoncé comme favori et vainqueur la veille à Gerardmer, Ronan Lamy Chappuis de Bois d’Amont a envie de renouveler son exploit sur son tremplin d’entraînement. « A Gérardmer, c’était vraiment sympa, le public nombreux donne vraiment envie de bien faire, je me suis fait plaisir. On verra ce que ça donnera ce soir », analyse-t-il avant le début d’un concours de saut qui s’annonce relevé. Toute l’équipe de France de combiné nordique est là. « C’est bien de mettre le dossard en été, appuie son cousin champion du monde Jason, un peu en deçà de sa forme habituelle ses temps-ci. Nous sommes en pleine préparation physique avant les grands prix internationaux de la semaine prochaine. »

Maxime Laheurte pas dans un grand soir”

C’est parti pour le premier saut officiel qui donne le ton d’entrée avec chez les cadets le local Jérémy Pointu qui signe une belle 2e place et Anaïs Geoffray (junior – Bois d’Amont) qui s’empare de la première place pour ne plus la quitter.

 Mais le public attend surtout la « course des grands » comme l’annonce le speaker du soir Alain Pagnier, président du Risoux club, club organisateur. Et il n’est pas déçu. Les favoris sont au rendez-vous à part Maxime Laheurte, actuel leader du GP d’été (9e au final). A l’issue du premier concours, Ronan Lamy Chappuis pointe déjà en tête avec 59 m. Sébastien Lacroix, ravi de courir chez lui, établit la même marque : « Mais Ronan est devant moi car je n’ai pas franchement soigné mon télémark, poursuit le Bois d’Amonier. Il faut que je soigne le style si je veux jouer la gagne.» De son côté, le sauteur spécial ne s’emballe pas : « C’est pas encore un super saut, je peux faire mieux que ça… On verra la 2e manche, hier à Gérardmer j’ai supporté la pression, je vais tenter de garder la tête.»

Deux Lamy Chappuis sur un podium jurassien”

 La suite du concours est tout aussi haletante avec les conditions nocturnes en plus, de quoi assurer un joli spectacle sur le petit tremplin dont l’élan et la piste de réception sont très régulièrement arrosée. Dans le final du 2e saut, les costauds se rendent coup pour coup. Samuel Guy porte le premier l’estocade avec un joli saut à 56,5 (le même qu’en première manche) et se rapproche du podium. Mais Jason Lamy Chappuis ne se laisse pas faire et sort une marque identique (56,5 m) : il sauve sa 3e place pour moins d’un point ! La gagne se jouera donc entre Ronan et Sébastien : ils posent les skis tous les deux à 59 m mais le spécialiste fait la différence sur la note technique et remporte le concours pour 7,34 points d’avance sur un Lacroix bien content : « En voyant les autres sauter, j’ai vu que j’étais plus loin : j’ai mis un bonne patate au bout du tremplin et ça a payé.» Bon joueur, le combiné salue la performance du « jeune qui monte » : « Ronan a besoin de prendre confiance sur ce genre de grand prix d’été avant les rendez-vous internationaux, il peut encore progresser.»
La suite, c’est aujourd’hui aux Tuffes avec un 3e concours en 3 jours. Et le même vainqueur ?

Résultats : 1- Ronan Lamy Chappuis (238,3 pts) ; 2- Sébastien Lacroix (233,3 pts) ; 3- Jason Lamy Chappuis (222,8 pts) ; 4- Samuel Guy (222,2 points) ; 5- Julien Faivre-Rampant (221,7 pts)…


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade