Christelle Jouille et Yvan Jeannerod grands vainqueurs d’un Saugeathlon boueux

La fondeuse Christelle Jouille et le vététiste Yvan Jeannerod ont remporté le Saugeathlon dans le format individuel. Découvrez qui sont les autres grands vainqueurs d’une édition difficile.

 

Capture-d-ecran-2013-05-06-a-09.33.24.png

Les vététistes sont prêts à partir ; un parcours boueux et glissant les attend.

 

Le Doubs bien chargé, des parcours VTT humides et boueux et une course à pied avec une belle bosse, voilà ce qui attendait ce samedi les nombreux engagés à l’édition 2013 du Saugeathlon mêlant trois sports : kayak, VTT et course à pied.

 

Sur le format individuel, la fondeuse Christelle Jouille a fait une démonstration de ses talents en s’imposant en 1h35, deux minutes devant une de ses sérieuses rivales de cet hiver Perrine Blanc et Magalie Pichot, un peu plus loin.

 

Chez les hommes, le vainqueur 2012 s’est adjugé une nouvelle victoire. Yvan Jeannerod aussi solide en VTT qu’en course à pied a survolé l’épreuve en signant un chrono de 1h49, soir 4 min de moins que son poursuivant Joël Heinis et 7 min devant Mathieu Humbert.

 

Stéphane Bouthiaux comme un avion sur son VTT'”

 

Mais le Saugeathlon, c’est surtout un défi entre copains. Sur l’épreuve relais, on retrouve logiquement Jonathan Chapatte (auteur du meilleur temps en kayak de la journée), Michel Julliard, référence de la course à pied, et Martial Noirjean, un solide vététiste sur la plus haute marche du podium. L’équipage Mathieu Vielle, Nicolas Morel et Edouard Amiot prend une belle 2e place devant Maxime Faivre, Arnaud Baron et… Stéphane Bouthiaux. Le patron de l’équipe de France de biathlon a roulé comme un avion sur le technique parcours VTT et mis seulement 5 sec de plus que Noirjean, référence du jour.

 

Chez les dames, autre équipage de luxe au départ et… à l’arrivée sur la plus haute marche avec Anouk Faivre-Picon, très à l’aise sur son kayak avec le meilleur temps du jour, Delphine Bonnaud et Emilie Schmith devant Victorine Tissot et les Coste, mère et fille Chantale et Laure. Le trio Emeline Parent, Anne-Laure Bourgeat et Ludivine Baron complètent ce joli podium.

 

Tous les résultats à retrouver ICI.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade