Chroniques de la Maille #41 : télé réalité du biathlon

UBRIQUES – Chaque jeudi, le skieur de fond Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

RUBRIQUES – Chaque jeudi, le skieur de fond Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

 

 

Voilà que maintenant on le voit de partout, et quand on ne le voit pas, on parle de lui quand même. Vous n’avez pas passé le brevet des collèges, ou peut être que si, enfin sûrement pas cette année, mais vous n’êtes pas sans savoir que Martin Fourcade était la source d’inspiration du sujet de mathématique.

Martin Fourcade dans le Loft ?

Le verrons nous, peut-être, encore plus ? Selon une vraie fake news d’un magazine de télévision dont je tuerais bien le nom, Martin est annoncé dans une prochaine émission de télé réalité.
Ça vous plairait de voir tous les jours Martin jouer au Big Brother ? Avec Nabilla, Loana et autres Boulay, ça va remonter le niveau de ces plateaux qu’on voit trop. Mais pas remonter la température, sur des plateaux où il fait en reality chaud.
Pour changer des programmes d’odieux-visuel comme on en a l’habitude, l’amateur de sport va côtoyer le mateur.
Cela s’annonce déjà très rentable et doublement regardé, de quoi ravir la chaîne qui le programme. Tous les observateurs vous le dirons, pour faire de l’audience en télé il ne faut pas de vide, mais grâce aux stars de la télé-réalité, on fait le plein avec du vide.
Pour ceux qui regardent de près les primes de Martin, même quand ce n’est pas en prime, et qui suivent sa grandeur d’écoute, il y a déjà un petit quelque chose de télé-crochet. C’est un peu « La France a un incroyable talent » tous les week-ends d’hiver. Même si dans le nouveau projet, ce sera plus dans les faits divers.
Le concept n’est pas une grande première. On a déjà vu ce genre d’émission en Scandinavie, sur NRK, qui paradoxalement est plus active que NRJ ; avec « Visma-vie », une nouvelle émission sur les relations longue distance. Un genre qui pousse fort en période de pointe, grâce notamment à de grands moyens investis par sa forte production en émission de VO2.
La télédiffusion dont j’ai entendu parler, par contre, sera en VO simplement, et sans traduction, car l’homme fort de la première saison fait plus souvent les gros titres que les sous-titres.

Nabilla la carabine

Vingt-quatre heures de grande écoute à suivre votre champion, avec tous les moments intimes, même quand l’idole déjeune…
Vous avez le droit de vous demander si les starlettes qui vont l’accompagner vont se mettre en mode de vie sportive. Le suspens tient à savoir si Nabilla va rentrer dans le moule, ce qui ne serait pas surprenant pour une tarte comme elle. Mais de là à tenir des semaines sans alcool ? … Non mais à l’eau quoi !
Que dire des autres qui ne seront certainement pas plus Nabilla la carabine, vous inventant toutes sortes de techniques tirées-vers-cible. Le tout réalisé par des acteurs de caractère bi-polaire, qui changent souvent le fusils des-pôles.
Au moins Nabilla, elle vise dans le mille. C’est une fille, mais elle ne tire pas à tout bout de champs, point !
Bande de mauvaises langues, fini de critiquer, la télé-réalité c’est pas évident. C’est un métier pour aller se faire voir, pas pour se remplir les poches. C’est même pas très bien payé, la preuve en est, à la télé, avez-vous déjà vu des grosses-à-l’air ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.