Chroniques de la Maille #42 : Le Tour à l’eau

UBRIQUES – Chaque jeudi, le skieur de fond Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

RUBRIQUES – Chaque jeudi, le skieur de fond Clément Mailler pose les skis pour sortir sa plume aiguisée.

 

Le Tour à l’eau

Vous n’avez peut-être pas tout suivi dans les détails, mais vous savez qu’il y en a un qui va être difficile à suivre cet été. Depuis le temps que cette affaire de dopage dure, la polémique a vite été douchée par l’UCI. Le cas Froome et sa surdose de produit pour l’asthme sur le dos sont au départ du Tour de France.

 

Froome est blanchi !

Ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant pour un Kenyan. Que je sache, il n’y a qu’un américain qui a réussi à se faire blanchir. Et je ne parle pas du cas d’Armstrong, qui marche sur la tête et pas sur la lune; mais celui du moon walk.

Remarquez, cette année au moins, son maillot ne va pas jaunir.

 

Avec la dose de salbutamol qu’il a, il est à 200%. Mais comme cela a été prouvé, c’est un taux normal. On n’a juste pas pris en compte sa déshydratation. Il n’a pas encore pris l’eau le froomey, mais il a la langue sèche et bien pendue.

Quand les grandes instances accouchent d’une telle excuse, c’est toute la petite reine qui perd les eaux.

Son équipe avait tout prévue, et avec leur nouvelle communication autour du sauvetage des océans, ils ont trouvé la parade pour l’assainissement de la situation. Voilà qui lui a surtout évité un petit coup de frais inattendu. Bien qu’il n’ait apparemment pas toujours du liquide sur lui, il n’aime pas non plus les-chèques.

Espérons que cette fois il pensera à bien boire, car ce n’est pas encore la canicule, mais comme disent ceux qui ne lui accordent pas de crédit sur l’avenir, c’est un temps à acheter en viager.

 

Chut à l’avant du peloton !

 

Le peloton a-t-il vraiment changé ? Difficile de savoir quand tout le monde se tait. Chut à l’avant du peloton !

Il y a bien eu un temps avant qu’ils mentent-à-l’eau. Un époque où pour prendre des forces il fallait juste des pâtes, des pâtes…. oui mais des Pantani !

Tous au même menu, et si vous me dites que tous n’étaient pas Coppi conforme au régime, c’est qu’ils agissaient avec leur sang froid, forcément ça se conserve au frigo.

À leur décharge aussi, si on leur sert des menus gastro… au bout de l’effort, ils vont se rajouter des heures passées sur les selles.

 

En vous souhaitant un bon Tour de France cette année, et si vous pensez que c’était mieux avant, mettez vous à la place de ceux qui se sont fait attaquer par derrière par le colosse-Coppi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.