Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Clap de fin pour Marie-Caroline Godin

SKI DE FOND – La toute récente championne de France de sprint Marika Godin annonce sa fin de carrière. A seulement 23 ans ! Une façon de dénoncer le climat malsain du ski de fond féminin en France.

 

Une athlète de plus fêtera son jubilé ce week-end aux championnats de France de Méribel. 9 ans après son titre minime décroché sur cette même piste, Marika (Marie-Caroline) Godin mettra en effet un terme à sa jeune carrière de skieuse.

Pourtant championne de France de sprint cette saison, la Jurassienne ne se voit pas d’avenir dans le ski de fond féminin français qu’elle juge malsain. Mais elle part sereine et l’esprit tranquille…

Son message complet paru sur son compte Facebook :

L'article continue sous la publicité
pub

Et voila,

L’heure de la dernière séance, de la dernière séquence est arrivée. Le rideau sur l’écran va tomber et la photo sur le mot fin peut faire rire ou pleurer.

Certains diront qu’il était temps, qu’à 23 ans je suis sur le déclin physique et que la retraite me fera le plus grand bien. D’autres diront que ma pseudo carrière est devant moi et que c’est dommage. Je dirais seulement que c’est mon choix et que je suis très sereine. J’ai grandi et me suis construite avec le ski, ma passion. J’ai eu la chance de vivre des victoires et des défaites, j’ai pleuré, souvent, de déception mais surtout de rire, j’ai voyagé, j’ai fait des rencontres oubliables et surtout inoubliables. Une chose est sûre, je suis restée moi-même du premier jour où j’ai compris que le sport de haut niveau était ma voix à ce jour où j’ai fait le choix de partir vers d’autres horizons.

LaSeigne-10-Marika-Godin.jpg

Aujourd’hui je pense ne plus avoir la motivation nécessaire pour repartir sereinement sur une saison. Je suis une compétitrice, j’avais pour objectif le plus haut niveau mondial et j’ai toujours été sérieuse dans le travail à fournir mais mes échecs à l’international et les perspectives qu’offre le ski de fond féminin en France me confortent dans l’idée que je n’ai plus la patience suffisante qu’exige le haut niveau pour continuer.

En effet le ski de fond féminin français n’est malheureusement plus celui que j’ai trouvé en arrivant et qui me faisait tant rêver. Le climat et la compétition malsaine qui s’installent saison après saison me pèsent beaucoup et je pense pouvoir dire qu’aujourd’hui il est quasi impossible pour les skieuses de ma génération d’avoir encore l’espoir de percer au plus haut niveau.

L'article continue sous la publicité
pub
Marie-Caroline Godin devance au sprint Marie Kromer et Iris Pessey.

Marie-Caroline Godin devance au sprint Marie Kromer et Iris Pessey.

Je pars avec le regret d’avoir vu mon sport s’éteindre petit à petit et d’avoir ‘’subi’’ ce sort. Je souhaite sincèrement que le dialogue puisse être établi et que des solutions soient trouvées pour permettre aux jeunes filles qui choisissent le haut niveau de s’épanouir quoiqu’il arrive. L’important est de comprendre que tout le monde à une part de responsabilité dans ce problème et que c’est ENSEMBLE qu’un avenir audacieux pourra être envisagé.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé à me construire : le ski club de Bois d’Amont, le comité du Massif Jurassien, mes entraineurs, ma famille, mes ami(e)s et tous les autres.

Merci à tous les sponsors qui ont cru en moi : Rossignol, Julbo, One Way, Swix, le Conseil Général du Jura, la commune de Bois d’amont…

Cette aventure était formidable…elle avait commencé à Méribel avec mon premier titre de Championne de France minime en 2007, elle se terminera au même endroit avec des larmes et du champagne.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Saut à ski

Durant les Mondiaux d'oberstdorf, le Norvégien Halvor Egner Granerud avait été testé positif à la. Covid-19. Samedi, il a déclaré ne pas avoir retrouver...

Ski de fond

14:02. Et de deux pour Iris Pessey ! Lauréate de la Fossavatn Skate ce jeudi, la fondeuse haut-savoyarde, actuellement coach des biathlètes juniors britanniques,...

Ski de fond

Avec pas moins de cinq podiums à son actif, plusieurs équipes se verraient bien accueillir la fondeuse norvégienne.

Ski de fond

Quelques jours après avoir parcouru 610 kilomètres en 31 heures, le fondeur norvégien Joar Thele se confie à Nordic Magazine sur un incroyable week-end.

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce samedi, l'hiver du Savoyard Renaud Jay est...

Ski de fond

14:17. Ce jeudi en fin de journée, la Haut-Savoyarde Iris Pessey a remporté la Fossavatn Skate, une course de 25 kilomètre disputée en lever...

Ski de fond

Elles n'avaient pas pu être inaugurées en 2021 à cause de la Covid-19. Les Helsinki Ski Weeks auront donc lieu en février 2022 dans...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce vendredi, l'hiver du Vosgien Adrien Backscheider est...