Combiné : à Seefeld, Jason Lamy Chappuis mal engagé après le saut ne

downloader-17.php.jpeg

 

A Seefeld, en Autriche, où Jason Lamy Chappuis et Sébastien Lacroix avait gagné un team sprint l’hiver dernier, les combinés ont retrouvé la compétition, une semaine après Chaux-Neuve. Le concours de saut qui a débuté à 13h30, a été marqué par la victoire de l’Autrichien Bernhard Gruber, devant son public.

Il devance le Slovène Marjan Jelenko (104,5 m), qui peut prétendre à un podium. Il est suivi par l’Autrichien Wilhelm Denifl, auteur d’un saut de 103 mètres. Les Japonais occuperont eux aussi des emplacements favorables lors de la course de ski de fond : Hideaki Nagai et Taihei Kato occupent tous les deux la 4e place (103 et 102 m).

Le plus rapide a été l’Autrichien Christophe Bieler, 92,7 km/h. Joergen Graabak pourrait également participer à la discussion.

Tino Edelmann, l’homme de Chaux-Neuve, réussit 101 m. Il se situe à à une trentaine de secondes de Gruber. L’Allemand Eric Frenzel a gardé sa pleine forme du Haut-Doubs. 6e place et possible victoire tout à l’heure. Contrairement à Magnus Moan qui a ouvert les bras trop tôt (plus d’1 mn de la tête).

Dossard 45, Sébastien Lacroix a réussi un très beau saut : 96,5 m (+5.1 pts de compensation). Il est15e à 53 secondes.

Jason Lamy Chappuis, qui a sauté avec les mêmes skis qu’à Schonach, avait fait le doublé l’an dernier à Seefeld. C’est mal engagé aujourd’hui pour le Bois d’Amonier : 26e, à 1,21 m.

François Braud a volé 98,5 m, Maxime Laheurte 92 m.

A noter que l’Italien Alessandro Pittin, absent dans le Haut-Doubs, a effectué son retour, avec un saut de 98,5 m. Il avait été éloigné des tremplins après un nouvel accident.