Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Combiné : comment les Français vont aborder Chaux-Neuve

COMBINE – A la veille de la coupe du monde de Chaux-Neuve, l’équipe de France et son directeur Jérôme Laheurte se sont confiés à la presse. Morceaux choisis.

 

C’est LE rendez-vous de ce début d’année pour les combinés tricolores qui s’apprêtent à disputer la coupe du monde de Chaux-Neuve dans des conditions royales. Soleil, ciel bleu et neige froide vont accompagner les athlètes durant les deux compétitions du week-end. Dans le camp tricolore, il y a de l’envie et une relative ambition d’au moins se faire plaisir et d’être à 100% des capacités.

 

Jérôme Laheurte, directeur du combiné

« L’objectif dès l’après Jason Lamy Chappuis et Sebastien Lacroix, c’était d’être potentiellement médaillables aux prochains JO. ça prend du temps, on a des bons athlètes, mais il faut du temps pour les façonner. Antoine Gérard a bien progressé avec déjà deux top 15. Laurent Muhlethaler, encore junior, montre qu’il a un bon niveau de saut et sait faire en ski de fond. On est dans les temps mais on attend davantage de François Braud et Maxime Laheurte pour passer un cap. Cet été et cet automne, on était vraiment bien face aux Allemands et là, ils nous mettent la pilule cette saison avec 24 podiums sur 30 possibles. C’est juste incroyable.
Je viens de décider de me consacrer au seul rôle de chef d’équipe et de déléguer l’aspect chef du saut que j’occupais depuis 2010. C’est une remise en question qui, j’espère, renforcera notre fonctionnement car on veut et on vaut mieux que ça. J’ai besoin de prendre du recul par rapport à ça, François et Max ont peut-être besoin de ça aussi.

L'article continue sous la publicité
pub

 

La sélection des plus jeunes va leur donner de l’expérience. Lilian Vaxelaire fait second en coupe continentale la semaine dernière. Le niveau de ski sera peut-être élevé mais c’est intéressant de se frotter aux meilleurs. Les jeunes qui sont là, comme Nicolas Didier, progressent et c’est normal de les sélectionner.

 

 

Concernant Maxime Laheurte est mis au repos ce week-end car on craignait qu’il creuse son trou. On doit gérer au mieux cette période compliquée pour lui. Cette coupure est nécessaire pour qu’il soit dans les clous aux mondiaux de Lahti. On aura besoin de lui là-bas.  »

L'article continue sous la publicité
pub

 

 

Antoine Gérard

« Je suis content de ma première période. Au début je n’étais pas régulier, mais depuis début janvier, j’ai trouvé de la régularité au tremplin. Cela montre que j’ai de la marge. En ski de fond, j’ai la forme. Je crois que d’avoir passer ce cap de la régularité m’a bien aidé pour figurer dans les points. Aujourd’hui, en partant dans les 30 ou 35e dossards, je sais que je peux jouer un top 30. Au fil des courses et des années, je progresse.

Pour ce week-end, je ne pose pas trop d’objectifs. je sais que je suis bien, j’aimerais refaire un top 15. Si je fais un bon saut, j’aurai les cartes en main avant le fond. j’ai trouvé ma place dans le groupe, je m’entends bien avec les anciens. Désormais, je ne suis plus dans la découverte des sites. Il ne faudra pas laisser trop de jus sur le week-end à Chaux-Neuve. »

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Laurent Muhlethaler

« J’aborde sereinement ce rendez-vous. Aujourd’hui, le pocket jump m’a mis en confiance. J’ai une belle carte à jouer. J’ai pris une bonne semaine de repos la semaine dernière car j’étais un peu dans le dur. En ski sur ce mois de janvier, c’était délicat. Je pensais à Chaux-Neuve, aux mondiaux juniors, il y avait du mauvais stress. J’étais énervé et tendu ; le fait d’en avoir bien parlé aux coachs m’a fait du bien.

J’ai déjà fait des bons sauts à Ramsau (13e et 15e), je me sens bien au tremplin. J’espère être à mon meilleur niveau et rentrer dans les points. Si je fais une belle compétition en terminant 35e à mon niveau, je serai content. Le fait d’avoir couru l’an passé ici est un plus, je sais à quoi m’attendre. »

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

En janvier 2022, le stade des Tuffes de Prémanon (Jura) recevra une étape de la coupe du monde de ski de fond. Une première...

Ski nordique

Mats Arjes, Urs Lehmann, Sarah Lewis et Johan Eliasch brigueront le poste de président de la FIS le 4 juin prochain. Michel Vion, de...

Rollerski

La Fédération internationale de ski vient de dévoiler le programme de la coupe du monde 2021 de rollerski. Elle passera par la Slovaquie, l'Estonie,...

Ski nordique

Alors que son comité ski de fond s'était prononcé contre la levée de l'interdiction des chambres à hypoxie, l'Association norvégienne de ski vient de...

Saut à ski

Caroline Espiau, ancienne sauteuse de l’équipe de France féminine, vient de mettre au point un tissu innovant pour les combinaisons de saut à ski....

Ski de fond

Vegar Kulset, le manager de l'équipe cycliste Uno-X, propose de remplacer les sélections nationales par des formations sponsorisées par des entreprises privées.

Ski nordique

9:43. En fin de semaine dernière, la Fédération suédoise de ski annonçait avoir déposé un dossier de candidature pour organiser les championnats du monde...

Ski nordique

USA Nordic a sélectionné 45 athlètes, en comptant les juniors.