Combiné : Geoffrey Lafarge lance un appel aux dons

Geoffrey Lafarge n’a pas été repris en équipe de France. Samuel Guy et Nicolas Martin, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière, ont subi le même sort. Cela n’empêche pas le combiné chamoniard d’être très ambitieux alors que débute la préparation estivale. Son objectif : « rentrer dans le top 30 du classement général de la coupe du monde ».

Après le retrait de Jason Lamy Chappuis et Sébastien Lacroix, il est le troisième tricolore le mieux classé par la Fédération international de ski en ce début de saison.

Le Haut-Savoyard qui vit à Prémanon a entièrement revu sa préparation : « L’entraînement des dernières années ne me permettait pas d’exploiter mon potentiel au maximum, donc cette saison je souhaite m’entraîner différemment, notamment en m’entourant de nouvelles personnes pour organiser mon programme d’entraînement, et surtout en faisant plus de stages à l’étranger individuellement, en plus des stages en groupe.  C’est donc à moi d’organiser mes stages, de trouver les bons entraîneurs et préparateur physique avec qui je serais en accord et qui me permettront d’être à 100 % de mes capacités pour briller au plus haut niveau mondial. »

 

 

Afin de financer tous ces projets, mais aussi le matériel, Geoffrey Lafarge a lancé un appel aux dons sur le site Revolusport qui avait réussi à la fondeuse Marion Buillet l’an dernier. Il recherche 7 500 euros. Il compte beaucoup sur le soutien et la mobilisation des passionnés de combiné nordique : « Ces fonds me permettront principalement de partir en stage à l’étranger afin de perfectionner ma technique de saut sur des tremplins différents car c’est très dur d’être dans les meilleurs en s’entraînant tout l’été sur les mêmes tremplins. Donc il y a le transport, les frais de logement, l’accès aux stades. Et pour le saut toujours, j’ai besoin d’un entraîneur qui me suive pour cette préparation estivale. »

Le trail fera aussi partie de son programme. Samedi, le jeune homme tentera de conserver son titre en participant à la seconde édition de la Transju’verticale à Morez.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.