Combiné : Jason Lamy Chappuis récupère son dossard jaune

Il fallait aujourd’hui que Jason Lamy Chappuis arrive devant Magnus Moan pour reprendre le dossard jaune.  Le Norvégien accumulait 33 secondes de retard sur le Français après le concours de saut.

Sixième temps sur les skis hier, le Bois d’Amonier avait donc toutes ses chances, derrière Yoshito Watabe, le Slovène Marjan Jelenko ou encore Bernhard Gruber qui ont donné le tempo, à une vingtaine de secondes du second groupe.


Sébastien Lacroix en pole position”

 

downloader-14.php.jpeg

Arrivée au sprint pour Jason Lamy Chappuis et Mikko Kokslien (© Stanko Gruden/Agence Zoom)

 

Très vite, Jason Lamy Chappuis a grignoté des places. Il n’était pas seul. Un autre Bois d’Amonier, Sébastien Lacroix, était bien décidé à effacer sa déconvenue d’hier (il n’a pas choisi les bons skis sur le podium). Dans le brouillard autrichien, il a tout donné, au point que les deux groupes de tête ont fini par n’en faire qu’un et que l’échappée de quatorze skieurs s’est rangée derrière le Français. A la fin du deuxième tour, il pointait en troisième position, très près du Norvégien Mikko Kokslien.

Pendant ce temps, l’écart entre Jason Lamy Chappuis et Magnus Moan s’est réduit. En effet, la grappe dans laquelle évoluaient aussi François Braud et Maxime Laheurte, s’est rapprochée des leaders.

Mais, après 15 minutes de course, une accélération a de nouveau creusé le fossé. Les deux tricolores de tête ont suivi Mikko Kokslien, deuxième hier à Ramsau.

Difficile à ce moment de dire qui allait gagner l’épreuve, tellement les prétendants étaient nombreux. Magnus Moan n’avait d’ailleurs pas dit son dernier mot, aidé par Magnus Krog, dans son ascension au classement provisoire.


Attaque surprise de Jason Lamy Chappuis”

 

C’était sans compter l’attaque surprise du tacticien Jason Lamy Chappuis, à 8,5 km. D’abord, Sébastien Lacroix a été surpris, comme les autres coureurs, trop nombreux au goût du Jurassien qui avait envie, aujourd’hui, de prendre sa revanche. Mikko Kokslien et l’Autrichien Mario Stecher n’ont pas baissé les armes. Sébastien Lacroix, en quatrième position, n’a pas perdu non plus de son envie de monter sur le podium.

Finalement, c’est un sprint qui a achevé l’écriture du scénario. Une photo finish a été nécessaire pour départager Jason Lamy Chappuis et Mikko Kokslien. C’est ce dernier qui l’emporte. Sébastien Lacroix finit 5e à seulement 3,2 secondes. François Braud se positionne dans le top 15, 13e à 18,5 secondes, et Maxime Laheurte occupe le 16e rang à moins de 20 secondes.

53e podium pour Jason Lamy Chappuis. Il récupère son dossard jaune, avec 32 points d’avance. Magnus Moan, 21e, a en effet enregistré une contre-performance.