Combiné : Jason Lamy Chappuis troisième après le saut

A8c5nLYCYAA7SzF.jpg-large

Jason Lamy Chappuis n’aime pas trop le petit tremplin de Lillehammer qui a accueilli l’ouverture de la coupe du monde de combiné nordique ce matin. Pourtant, il n’a pas démérité. Il occupe la 3e place avant le 10 km, programmé à midi.

Le record de 105 m n’a certes pas été battu. Mais, dans des conditions idéales, Thomas Kjelbotn a tout de suite donné le la lors du concours de saut. Une information à prendre au sérieux car le Norvégien a déjà occupé la première place lors du saut d’entraînement puis à l’issue du saut de réserve. Il ferme le top 5, avec l’Autrichien Bernhard Gruber.

Très vite, le Slovène Marjan Jelenko l’a imité et a franchi la seconde ligne rouge ; il a alors pris la tête du provisoire (100,5 mètres). La plateforme d’élan a ensuite été modifiée d’1,5 m avant le saut de l’Américain Taylor Fletcher.

Comme on pouvait s’y attendre, les Japonais ont pointé le bout de leur nez : Yoshito Watabe a réalisé un saut de 100 m. Le jeu compliqué des points l’a alors placé à la première place de leader.  Cela n’a duré qu’un temps ; il finit tout de même 2e. Akito Watabe, très présent la saison dernière, occupe le 7e rang avec une distance de 100 m.

 

François Braud, 9e et Maxime Laheurte, 12e”


S’est faite alors entendre la rafale française. François Braud, 2e du saut de réserve, a pris la neuvième place (94,5). Maxime Laheurte, qui a concouru juste après, avec une distance de 93,5 m, s’est classé douzième. Sébastien Lacroix, dossard 33,  avec ses nouveaux skis Fluege.de, s’est également bien placé. Il a sauté 90,5 m. Lui revient une 20e place qui ne lui ferme pas la porte du top 10.

Enfin, Jason Lamy Chappuis, dossard 50, a pris son envol le dernier ; il a effectué un très bon saut avec 97 m. 38 secondes de retard sur le numéro 1 ; 18 secondes sur Watabe. En 3e position au final. 

Geofffrey Lafarge n’a pas participé à la compétition, il s’est classé au-delà de la 50e place lors du Pocket jump.

Magnus Moan, qui a perdu quatre kilos, très affuté donc, est allé loin, lui aussi. Avec 94,5 m, il n’en est que plus redoutable pour la course de ski de fond. Il est 8e.

Le Norvégien Haavard Klemetsen a tout bouleversé avec un saut de 102 m. C’est lui qui remporte finalement le concours de saut.

> La course de ski de fond du Gundersen aura lieu à 14 heures.

> Les prochains sauts sont prévus demain, sur le grand tremplin cette fois-ci.

Photo : Guillaume Di Gazzia

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade