Combiné : la der des ders à Jason Lamy Chappuis

A Oslo, le Français Jason Lamy Chappuis a remporté la dernière épreuve de la saison.

downloader-1.php.jpeg

 

La der des ders. A Oslo, les combinés ont aujourd’hui fermé le ban. La saison s’est terminée dans le brouillard et avec un vent frivole, d’abord sur le tremplin HS 134. Les deux sauts ont réussi aux Japonais Taihei Kato et Yoshito Watabe. Akito Watabe, qui s’est habitué aux 2e places, accuse un retard d’1,12 minute sur la tête. Une place stratégique car il pouvait encore menacer le Jurassien Jason Lamy Chappuis au classement général de la coupe du monde remportée par l’Allemand Eric Frenzel (3e ce matin). Il n’y avait que 47 points entre les deux hommes.

Heureusement, Jason Lamy Chappuis (qui a prévu de s’envoler au Pérou pour des vacances bien méritées après un passage à la fin du mois à Chaux-Neuve, dans le Haut-Doubs), réussit une belle prestation. Il finit 8e, à 1,16 minute. François Braud est 10e (+ 1,58), Sébastien Lacroix 14e (+2,38), Maxime Laheurte 19e (+ 3,17).

Si le brouillard s’est levé pour la course de ski de fond, des flocons continuaient à tomber. 15 km au programme. Deux Japonais – Taihei Kato et Akito Watabe – dans un premier groupe qui, à mi-course, comptait cinq concurrents, dont Jason Lamy Chappuis et Eric Frenzel. Ajoutons l’Autrichien Wilhelm Denifl pour un casting complet.

Derrière, Yoshito Watabe et l’Autrichien Mario Seidl ont été lâchés, de même que Sébastien Lacroix à quelques secondes d’avance sur François Braud, 10e à cinq kilomètres de l’arrivée.

 

Trois Français dans le top 10

Après 30 minutes de course, le Bois d’Amonier prend les commandes de la course, avec Wilhelm Denifl dans ses skis. Eric Frenzel s’accroche et passe devant l’Autrichien. Qui reprend l’avantage à 2,5 km du gong.

Le dénouement est proche. Jason Lamy Chappuis accélère, mais ses adversaires, à l’exception de Taihei Kato qui finira malgré tout par monter à bord de l’express, restent dans son ombre. Il reste deux bosses. Le club des cinq est à rien d’en découdre dans un sprint comme on les aime. Le Jurassien passe la vitesse supérieure dans la dernière difficulté. Il est en tête, en route pour une 23e victoire devant la tribune royale. Victoire du Franc-Comtois devant Eric Frenzel et Wilhelm Denifl. Sébastien Lacroix se classe 8e, derrière l’Allemand Johannes Rydzek.

10e place pour le Chamoniard François Braud.

 

Revivez les derniers mètres de la course en cliquant ici.

 

Photo : Christophe Pallot/Agence Zoom


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade