Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Emma Tréand, combiné nordique, Eisenerz
Emma Tréand (FRA) - FIS

Combiné nordique

Combiné nordique | Emma Tréand : « Après ma blessure, j’ai perdu la motivation »

À 17 ans seulement, la combinée doubiste Emma Tréand a décidé de mettre un terme à sa carrière de sportive de haut niveau. En exclusivité pour Nordic Magazine, l’ancienne acolyte de Léna Brocard a accepté de revenir sur les raisons de son retrait.

Gravement blessée au genou à la fin du mois de février 2020 à la veille de prendre la route pour les championnats du monde juniors d’Oberwiesenthal (Allemagne), la combinée nordique Emma Tréand, quasiment quinze mois plus tard, a décidé de mettre un terme à sa carrière. Pionnière du sport en France au niveau international en compagnie de Léna Brocard, elle va désormais se concentrer sur ses études. Des études, après avoir passé le bac dans les prochaines semaines, menées à Besançon (Doubs) dans le domaine des sciences de la vie.

En exclusivité pour Nordic Magazine, la sociétaire de l’Olympic Mont d’Or, médaillée olympique de la jeunesse en janvier 2020 sur le tremplin des Tuffes a accepté de dévoiler les raisons qui l’ont poussé à se retirer du circuit mondial. Le tout en remerciant chaleureusement son coach Nicolas Martin, « qui a toujours été là pour moi », ainsi que sa maman et son conjoint, « qui m’ont supporté tout ce temps ». Entretien.

  • Il y a quelques semaines, vous avez pris la décision d’arrêter le combiné nordique : pouvez-vous nous en expliquer les raisons ?

J’ai eu beaucoup de mal à accepter ma blessure l’année dernière juste avant les Mondiaux juniors d’Oberwiesenthal. Cet hiver, il y a eu beaucoup de moments lors desquels je me suis demandé si j’allais reprendre ou pas, si c’était nécessaire de faire toute la rééducation. Finalement, j’ai décidé d’y retourner mais, au final, j’avais perdu la motivation. Je n’avais plus autant de détermination qu’avant. J’ai beaucoup réfléchi et je me suis rendu compte que je n’avais plus envie que ma vie soit centrée autour du sport.

Emma Tréand, combiné nordique, Les Tuffes
Emma Treand (FRA) – OIS/Dylan Burns
  • Les contraintes du sport de haut niveau vous pesaient ?

J’ai envie d’aller m’entraîner quand je veux, faire du sport quand je veux, faire du vélo quand je veux. Je veux être assez libre en me concentrant sur les études.

« Ma blessure m’a fait énormément réfléchir »Emma Tréand à Nordic Magazine

  • Cette blessure survenue en février 2020 aux Tuffes a donc été le déclencheur…

Avant ma blessure, j’avais décidé de faire un point après mon année de terminale, qui se termine actuellement. Comme je vais à la fac l’année prochaine, il fallait que je me pose pour prendre une décision importante et ma blessure m’a fait énormément réfléchir. Il y a eu beaucoup de remise en question.

Emma Tréand, combiné nordique, Les Tuffes
Emma Treand (FRA) – OIS/Dylan Burns

Oui, exactement ! Je voulais terminer sur une note positive en me faisant plaisir. Il faisait beau, c’était sympa et j’étais contente de remettre un dossard une dernière fois. Quelques jours avant, j’avais fait une OPA à Prémanon lors de laquelle c’était compliqué : c’est là que je me suis rendu compte qu’il y avait encore beaucoup de travail et que je n’avais plus envie de faire les efforts, de me motiver pour retourner à l’entraînement.

« J’étais déçue de ne pas être des grandes premières de l’hiver passé »Emma Tréand à Nordic Magazine

  • Vous prenez votre retraite sans avoir pu participer à la première coupe du monde et aux premiers Mondiaux seniors de l’histoire du combiné nordique féminin : y’a-t-il une frustration de ne pas en avoir été ?

On peut le dire. Jusqu’ici, j’avais fait toutes les premières avec Léna Brocard et ne pas avoir pu être avec elle pour l’accompagner l’hiver dernier, ça m’a un peu frustré. J’étais déçue de ne pas y être.

  • Le fait que le combiné nordique féminin prenne petit à petit son envol ne vous a pas poussé à continuer ?

S’il se développe de plus en plus à l’international, ce n’est pas encore totalement le cas en France où on est toujours malheureusement au même niveau qu’il y a trois ans. Ça n’a donc pas pesé dans ma décision. Ça m’embête un peu de laisser Léna tout seule, mais je pense à moi et à ce que je veux faire de ma vie.


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Au début de l'année, l'Allemand Simon Schempp, à 32 ans et après 240 départs en coupe du monde, annonçait mettre un terme à sa...

Combiné nordique

9:26. En fin de semaine dernière, Ivar Stuan, le directeur sportif du combiné nordique norvégien, a prolongé son contrat le liant à Norges Skiforbundet...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez, dans la Planète Blanche, l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Ski nordique

L'Euro 2020 de football débute ce vendredi soir à Rome (Italie) avec la rencontre Turquie/Italie. L'occasion pour Nordic Magazine de sonder six nordiques sur...

Combiné nordique

Préparer une saison de combiné nordique (saut à ski et ski de fond) passe aussi par le vélo. Les Autrichiens passent leur journée sur...

Ski nordique

9:52. Mardi, le Conseil de la FIS actait le nouveau report d’un an de l’interdiction des farts fluorés apposés sous les skis des athlètes...

Ski de fond

Marie Kromer, 28 ans, se retire du circuit de la Visma Ski Classics. Après Roxane Lacroix, Anouk Faivre-Picon et Alexis Jeannerod, la France perd...

Ski de fond

À 29 ans, la Jurassienne Roxane Lacroix, membre du Team Decathlon Experience, a décidé de mettre un terme à sa carrière après un hiver...