Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

combiné nordique, ski nordique, coupe du monde, hiver, tremplin
13.01.2018, Val di Fiemme, Italy (ITA): Magnus Hovdal Moan (NOR) - FIS world cup nordic combined, team sprint HS134/2x7.5km, Val di Fiemme (ITA). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Combiné nordique : hors de l’équipe, Magnus Moan ne renonce pas

COMBINÉ NORDIQUE – Sorti de l’équipe nationale, le Norvégien Magnus Moan sera présent la saison prochaine. Il va se préparer de son côté et entend participer aux Mondiaux de Seefeld en 2019.

 

L’équipe norvégienne de combiné nordique a été annoncée, comme nous l’indiquions précédemment (notre article). Les lecteurs les plus aguerris ont noté l’absence de Magnus Moan, l’un des piliers du groupe, figure très populaire lors de la coupe du monde de Chaux-Neuve.

«  C’est étrange pour moi car l’équipe a fait partie de ma vie quotidienne depuis le début de ma carrière. Mais ce n’est un secret pour personne  qu’il y a eu quelques difficultés ces dernières années. La confiance a été ébranlée », a réagi l’athlète sur son site Internet.

La nouvelle digérée, Magnus Moan souhaite maintenant positiver. « Nous sommes sur le point d’entrer dans une nouvelle saison passionnante et maintenant je peux planifier mon entraînement à ma guise. Pour ma préparation, je vais m’appuyer sur mon expérience, être davantage à la maison et partager des séances d’entraînement avec l’équipe de ski de Granåsen. Ils seront la prochaine génération de combinés nordiques, filles et garçons, et j’ai la chance de les avoir tout près de moi. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Une préparation en solitaire

Puis, le quadruple médaillé olympique de Lillehammer tentera de se qualifier pour réintégrer l’équipe nationale. « Je me battrai pour obtenir de bons résultats et je me préparerai pour les championnats du monde à Seefeld ».

Magnus Moan termine en affirmant qu’il n’éprouve aucun ressentiment à l’égard des instances fédérales : « je respecte la décision des chefs d’équipe », assure-t-il, même si, on l’imagine, la pilule a dû être dure à avaler.

 

Photo : NordicFocus

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

20:27. Ce samedi, le stade de la Côte Feuillée de Chaux-Neuve (Doubs) accueillait une nouvelle étape du Samse Summer Tour de saut à ski...

Combiné nordique

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancien combiné Wilfried Cailleau de se prêter...

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Biathlon

Rentrée du Blink Festival en fin de semaine dernière auréolée d'un podium, la Jurassienne Lou Jeanmonnot revient pour Nordic Magazine sur sa préparation estivale...

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.

Biathlon

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancien biathlète haut-savoyard Rémi Borgeot de se...