Combiné nordique : Jan Schmid se réjouit du retour de la mass-start

Pyeongchang, jo hiver, combiné nordique, Norvège, olympique

COMBINE NORDIQUE – Cet hiver à Lillehammer, ce sera le grand retour d’un format oublié du combiné nordique : la mass-start. Le Norvégien Jan Schmid s’en réjouit.

 

Il a marqué de son empreinte la dernière saison de la coupe du monde de combiné nordique en portant le maillot jaune de leader du général une bonne partie de l’hiver. Le Norvégien Jan Schmid est revenu, au micro de nos confrères de FIS Combined sur sa magnifique saison et surtout, sur le retour du format de la mass-start : un départ commun en ski de fond avant la tenue du concours de saut…

 

  • Jan Schmid, quelles sont les principales choses à retenir pour vous en regardant l’hiver avec un peu de recul ?

Je suis juste content et fier, le but était de montrer que je n’avais pas encore fini, et de réaliser ma meilleure saison, c’est plus que ce que j’avais espéré. La seule chose qui me déçoit, c’est que je n’ai pas gardé mon calme après les Jeux olympiques. Être malade avant les Jeux olympiques est l’une de ces choses, je ne peux rien y faire, et j’ai réussi à économiser un peu pour l’événement par équipe.

Mais j’ai ensuite entamé la dernière période de la saison très fatigué. Je dois veiller à ce surdosage l’hiver prochain…

COMBINE NORDIQUE - Cet hiver à Lillehammer, ce sera le grand retour d’un format oublié du combiné nordique : la mass-start. Le Norvégien Jan Schmid s’en réjouit.

Jan Schmid (NOR) vainqueur à Chaux-Neuve l’hiver dernier.

 

 

  • Qu’aviez-vous changé dans votre préparation pour réussir pareil hiver ?

J’ai fait un très gros changement dans mon entraînement, avec beaucoup plus l’accent mis sur le volume en ski de fond. Pour ce faire, je devais faire confiance à mon expérience sur le tremplin et espérer ne pas trop perdre, même si je me concentrais moins sur le saut. Nous avons également eu un meilleur plan d’équipe, avec de bons camps d’entraînement pour nous pousser les uns les autres.

Le plan pour cette année sera très similaire à l’année dernière. Le seul changement est que l’objectif sera d’être au top pour les mondiaux de Seefeld, où l’année dernière je voulais juste être stable tout au long de la saison.

 

  • Comment se passe la préparation printemps / été ?

Je m’entraîne depuis un mois, après une longue période d’inactivité… Ce n’est jamais amusant de s’entraîner quand on n’est pas en forme, mais les choses reviennent lentement. Le premier stage avec l’équipe aura lieu à Lillehammer dans quelques semaines. Après cela, je vais à Livigno pour trois semaines pour un camp d’altitude. Je ferais aussi quelques courses d’orientation avec mon équipe, notamment sur une grande compétition en Finlande.

COMBINE NORDIQUE - Cet hiver à Lillehammer, ce sera le grand retour d’un format oublié du combiné nordique : la mass-start. Le Norvégien Jan Schmid s’en réjouit.

Jan Schmid (NOR) retrouvera avec plaisir le week-end de Lillehammer où sera programmée la mass-start…

 

  • Quels événements attendez-vous le plus l’hiver prochain ?

Cette année, j’attends avec impatience le week-end de trois jours à domicile à Lillehammer, ce sera amusant de faire à nouveau l’événement de départ en masse. Mais les championnats du monde à Seefeld sont bien sûr le point culminant de l’hiver.

Je note aussi que, du côté des dames, de grands pas ont été faits et maintenant les meilleures athlètes nordiques du combiné nordique mondial s’affronteront pour la première fois s’affronteront lors de l’ouverture du SGP à Oberwiesenthal.  C’est bien que les deux sexes puissent concourir ensemble cet été, même si je ne serai probablement pas à Oberwiesenthal !

 

Propos recueillis par FIS Combined / Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.