Combiné nordique : Johannes Rydzek triomphe devant son public

11687.jpg

Lors de la « Grande Finale » de la tournée des Grands prix d’été de combiné nordique de la FIS, l’Allemand Johannes Rydzek (GER) a écrit son nom dans les livres d’histoire en tant que premier vainqueur d’une Gundersen avec 2 sauts et 15 km de roller-ski (avec seul les 30 meilleurs sauteurs au départ) depuis la saison de 2007/08. Deuxième et troisième dans ce format de course que l’on devait retrouver lors de la finale de coupe du monde à Oslo l’hiver dernier mais qui avait dû être annulée en raison de la météo, l’Autrichien Bernhard Gruber et le Japonais Akito Watabe.

La partie saut à ski de l’épreuve a été remportée par Bernhard Gruber qui a obtenu une avance d’une seconde seulement devant ses plus proches challengers, Akito Watabe.  Johannes Rydzek pointait 3 secondes en arrière.

Dans la course, les trois premiers athlètes, Gruber, Watabe et Rydzek, ont formé un groupe de tête qui a décidé du rythme à suivre. Le trio a réussi à maintenir éloignés les poursuivants, dont le Bois d’Amonier Jason Lamy Chappuis et Magnus Moan qui a terminé à environ 50 secondes derrière le leader du Rydzek, forcément heureux comme on peut l’être quand on brille “à la maison” : « Je me sentais vraiment bien aujourd’hui et j’ai exécuté deux bons sauts sur le tremplin. Avant la course, je pensais déjà que Berni, Akito et moi nous pouvions imposer notre propre course. C’est exactement ce que nous avons fait et à la fin, j’étais assez fort pour finir premier. »

Avec ce résultat, Bernhard Gruber a confirmé sa légère avance dans le classement général avec 565 points. L’Allemand a été présent sur le podium à chaque épreuve individuelle de cet été 2012. Il est suivi par Akito Watabe (269 points) et Rydzek Johannes (250 points). Watabe était littéralement enchanté de ce scores : « Je sais que je ne suis généralement pas fort en ski-roues, donc je ne m’attendais pas à ce résultat, j’ai essayé de faire de mon mieux mais, aujourd’hui, j’ai été vraiment surpris de voir que j’étais capable de suivre Johannes et Berni. C’était une course difficile pour moi, mais je suis très content. »

Gruber, lui, pensait déjà à l’hiver: « En fait, il n’y a pas grand chose qui n’est pas allé bien pour moi cet été, sauf peut-être les sprints sur la ligne d’arrivée. A cause de cela, j’ai perdu, par exemple comme aujourd’hui, face à Johannes. Mais mes performances dans les quatre sites ont été d’un niveau très constant. Si je parviens à faire de même cet hiver, la saison à venir va certainement déménager ! »

Jason Lamy Chappuis occupe une 4e place qui ne le met aucunement hors jeu. François Braud, deuxième Français, est 12e, Maxime Laheurte 13e.

Les autres résultats en cliquant ici.
Le classement final de la tournée des grands prix d’été en cliquant ici. 

Photo : FIS