Combiné nordique : Laurent Muhlethaler à l’arrêt

Laurent Muhlethaler, combiné nordique, Ruka
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

COMBINÉ NORDIQUE – Ce jeudi après-midi, le combiné Laurent Muhlethaler s’est fracturé le radius sur la glace de la patinoire de Courchevel (Savoie) lors d’un stage. S’il ne se fera pas opérer, son bras gauche est immobilisé pour deux mois. 

 

Combiné nordique : « Je ne serai pas d’attaque au début de la saison », révèle Laurent Muhlethaler

Le Jurassien Laurent Muhlethaler est à l’arrêt. Ce jeudi après-midi, l’équipe de France de combiné nordique, en stage à Courchevel, avait enfilé les patins pour disputer une séance sur la glace savoyarde. « On faisait des exercices comme des bonds mais aussi de la vitesse avec des sprints. Malheureusement, j’ai un peu perdu l’équilibre et je n’ai pas réussi à m’arrêter. Je me suis donc encastré dans la cage de hockey », se remémore-t-il pour Nordic Magazine sur la route du retour à la maison.

Le bilan de cette cascade est assez terrible pour le combiné tricolore : le radius de son bras gauche est fracturé avec un léger déplacement. « Je me suis entretenu avec le chirurgien [à l’hôpital de Moûtiers, ndlr.] et il n’y a pas besoin d’opérer. Cependant, c’est un endroit assez fragile et ça va être long à réparer puisque cela nécessite deux mois d’immobilisation », livre-t-il.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Laurent Muhlethaler, combiné nordique, blessure

Photo : Laurent Muhlethaler

 

Il ne peut plus sauter

Cette blessure est un véritable coup dur pour Laurent Muhlethaler qui ne va pas pouvoir pratiquer le saut à ski pendant deux mois. « C’est sûr que pour le saut que je vais avoir des problèmes parce que mon coude est également saisi dans le plâtre et il ne faut pas qu’il bouge, révèle-t-il. Je vais pouvoir faire un peu de ski-roues sur un bâton tout en faisant très attention parce qu’il ne faut vraiment pas que je mette de pression sur la main et le bras gauche. »

Par ailleurs, comme il nous l’a expliqué, Laurent Muhlethaler pourra rattaquer, après deux-trois jours de repos, l’entraînement d’endurance, sur vélo en home trainer. Des étirements, du gainage, de la proprioception et de la musculation des jambes seront également à son programme. Cet arrêt met cependant en péril le début d’hiver du 25e au classement général de la dernière coupe du monde : « Je ne serai pas d’attaque au début de la saison mais je vais faire les choses sérieusement en continuant à m’entraîner à fond. Je prends cette blessure avec philosophie parce que d’autres se font beaucoup plus mal que moi. Pour une vie, ce n’est pas grand-chose, c’est juste embêtant pour la saison », philosophe-t-il enfin.

 

Photos : Nordic Focus et Laurent Muhlethaler.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.