Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Laurent Muhlethaler, combiné nordique, Val di Fiemme
10.01.2020, Val di Fiemme, Italy (ITA): Laurent Muhlethaler (FRA) - FIS world cup nordic combined, individual gundersen HS104/10km, Val di Fiemme (ITA). www.nordicfocus.com. © Volk/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Combiné nordique | Laurent Muhlethaler : « J’ai retrouvé le plaisir »

COMBINÉ NORDIQUE – Ce mercredi matin, le combiné jurassien Laurent Muhlethaler, deux mois après ses derniers sauts, a retrouvé le chemin des tremplins. C’est aux Tuffes qu’il a pu enchaîner les vols avant de répondre aux questions de Nordic Magazine.

 

Le week-end dernier, Laurent Muhlethaler, touché au bras à Méribel pendant un exercice sur la glace de la patinoire savoyarde, était le grand absent français de l’ouverture de la coupe du monde de combiné nordique. Ce mercredi, le Jurassien a enfin pu regoûter aux sensations du saut à ski pour lancer son contre-la-montre qui doit le mener aux épreuves de Ramsau am Dachstein (Autriche/19-20 décembre).

Ce mercredi soir, à la sortie d’une séance de kiné, qu’il va encore voir deux à trois fois par semaine « pour redévelopper un petit peu les muscles parce qu’il y a une petite atrophie du biceps », Laurent Muhlethaler a répondu à nos questions. Entretien.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Ça s’est super bien passé. Il y a eu un saut d’adaptation mais j’ai vraiment l’impression d’avoir repris où j’avais laissé mon niveau. J’ai sauté avec mes nouveaux skis, mes nouvelles chaussures, c’était vraiment bien. Je n’avais pas d’appréhension avant de sauter parce que ma blessure ne venait pas d’une chute sur le tremplin.

 

 

  • Vous avez dû prendre beaucoup de plaisir…

Carrément. J’ai retrouvé ce plaisir qui se perd parfois un petit peu en enchaînant les sauts. On ne se rend plus vraiment compte de ce que c’est. Après deux mois, c’est comme si je sautais pour la première fois mais avec le niveau de tout le temps. C’est toujours un petit plus.

 

Depuis le premier novembre, j’ai dit au médecin que je me sentais capable. Mais il ne m’a pas donné son accord parce que c’était un peu tôt. J’ai donc pris mon mal en patience. Le premier décembre, normalement ça devait être bon mais c’était limite parce qu’il y avait toujours un trait de fracture et que ce n’est pas encore totalement consolidé. Mais j’avais envie de prendre mes responsabilités : je me sentais prêt et j’ai poussé pour reprendre afin de pouvoir jouer cet objectif de Ramsau les 19 et 20 décembre.

 

« J’étais comme un fou devant ma télé. J’ai même adapté l’entraînement pour pouvoir regarder les courses ! »

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

  • Qu’est-ce qui fera que vous pourrez ou non concourir en Autriche ?

Déjà, ce sera mon niveau parce qu’il faudra quand même que je sois bon [sourire], c’est important. Vu comme j’ai repris, je n’ai pas de doute sur mon niveau. Sur les skis, j’ai fait un peu moins d’intenses donc il faudra que je prouve que j’ai le niveau pour y aller. Ce sera aussi indispensable de n’avoir aucune douleur en skiant à haute intensité.

 

  • Justement, vous avez pu skier sur le snow farming de Prémanon (Jura)…

[Il nous coupe] C’était super ! Je pense même avoir plus d’heures en ski que ceux qui sont allés à Ruka la semaine dernière. Ça a été super important pour moi.

 

Laurent Muhlethaler, combiné nordique, Seefeld

Laurent Muhlethaler (FRA) – Volk/NordicFocus

 

  • Le week-end dernier, justement, la coupe du monde s’ouvrait sans vous à Ruka (Finlande) : qu’avez-vous pensé des jeunes Français engagés sur leur première épreuve de ce niveau ?

J’étais comme un fou devant ma télé. J’ai même adapté l’entraînement pour pouvoir regarder les courses ! J’étais content pour les jeunes qui découvraient Ruka et se sont bien adaptés, surtout Mattéo et Marco. C’est allé plus crescendo pour Gaël mais, plus ça allait, mieux c’était en saut. Pour le ski, j’étais un peu déçu pour eux parce que ce n’était pas les bonnes sensations… Je pense que ça vient surtout de la fin de leur préparation lors de laquelle ils n’ont pu faire que deux intenses sur neige [à Bessans, ndlr.] avant de partir. Je suis un peu plus déçu pour Antoine qui espérait mieux sur cette entame.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. Une nouvelle fondeuse, Félicie Chappaz, se prête aujourd'hui à ce petit jeu.

Ski nordique

Ce jeudi, les équipes de France de biathlon et de ski de fond, mis à part le groupe distance masculin, prennent la direction de...

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour de Samuel Ikpefan, fondeur franco-nigérian du Team Nordic Panthers, d'y passer.

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour de la fondeuse Tania Kurek de se prêter au jeu.

Biathlon

Dès la semaine prochaine, le stade de biathlon Germans Fourcade de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) sera agrandi. Cela permettra à l'infrastructure d'accueillir les meilleures équipes de...

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. C'est au tour de Loric Bertrand, fondeur du Team Nordic Panthers, de se prêter...

Ski de fond

Tout l'été, les nordiques réalisent les Selfskis© de Nordic Magazine. La semaine débute avec ceux du fondeur Yan Belorgey, membre du Team Vercors Isère.

Rollerski

14:25. Ce dimanche matin, les athlètes engagés sur la coupe du monde de rollerski de Banska Bystrica, en Slovaquie, disputaient leur troisième et dernière...