Combiné nordique : Léna Brocard revient sur sa journée historique

Léna Brocard, Ramsau, combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

COMBINÉ NORDIQUE – Ce vendredi, Léna Brocard est entrée dans l’histoire du combiné nordique en devenant la première Française à participer à une manche de la coupe du monde. Pour Nordic Magazine, l’Autranaise revient sur cette journée par comme les autres.

 

Combiné nordique : Léna Brocard la pionnière

Une libération ! Ce vendredi 18 décembre 2020, trente-deux combinées ont participé au premier gundersen de coupe du monde de l’histoire de leur discipline.

Parmi ses pionnières, on retrouvait la Française Léna Brocard, 20 ans depuis le mois de mai dernier. Depuis que le combiné nordique féminin se développe, l’Autranaise répond au rendez-vous avec son acolyte Emma Tréand (17 ans), de l’Olympic Mont d’Or. Malheureusement, cette dernière, grièvement blessée au genou en février, n’était pas prête pour cette grande première, vécue en solitaire par Léna Brocard.

« Je venais à Ramsau sans vraiment d’objectifs de résultats parce que ça faisait plus de six mois que je n’avais pas fait de compétition avec d’autres filles à l’étranger [depuis les Mondiaux juniors d’Oberwiesenthal début mars, ndlr.]. Comme je m’entraîne toute seule avec les garçons, c’était difficile d’avoir des repères », précise-t-elle.

 

Léna Brocard, Ramsau, combiné nordique

Lena Brocard (FRA) – Volk/NordicFocus

 

« Il y a de belles choses à faire »

Heureuse d’avoir sorti son meilleur saut du week-end au moment de la compétition, Léna Brocard indique qu’il lui reste tout du même du « boulot pour aller chercher les filles de devant. Cette compétition me permet de savoir ce que je dois travailler pour combler mes lacunes. Sur la partie fond, je ne savais pas trop non plus où me situer mais j’ai senti que j’avais progressé. Par contre, ça ne fait pas longtemps que je fais du ski de fond et je suis tombée dans le dernier tour dans la descente », rigole-t-elle après coup.

pub

« C’est une bonne expérience pour la suite », résume Léna Brocard, 22e d’une course remportée par l’Américaine Tara Geraghty-Moats pionnière parmi les pionnières, qui ne sait pas encore exactement de quoi la suite de son hiver sera fait.

Pour terminer, l’Iséroise lance un appel : « Pour toutes les jeunes filles qui veulent faire du combiné, c’est le moment de se lancer. Un circuit est en marche et il y a des belles choses à faire. » À bon entendeur.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Len’ (@lenabrcd)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.