Combiné nordique | Seefeld : les réactions des médaillés

COMBINE NORDIQUE - Sur le tremplin du Bergisel, à Innsbruck,  l'Allemand Eric Frenzel a remporté la première partie du combiné nordique des championnats du monde de ski nordique de Seefeld. Antoine Gérard est placé.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

COMBINÉ NORDIQUE – L’Allemagne a dominé ce team sprint devant la Norvège et l’Autriche. Les réactions des médaillés.

 

Eric Frenzel prend, avec ce team sprint du combiné nordique, une deuxième médaille d’or. Son compatriote, Fabian Riessle, monte sur le podium pour la première fois de ces championnats. Les deux Allemands sont ravis de leur performance, sur le tremplin comme sur la piste.

« Avant les championnats, je manquais de confiance au tremplin mais la compétition individuelle de vendredi m’a rassuré. J’étais bien et les sensations que je cherchais depuis longtemps sont revenues, raconte Frenzel. Aujourd’hui, tout s’est bien passé sur le tremplin d’Innsbruck et ensuite, nous avions de bons skis. On avait une petite avance et on espérait en profiter, on a pu contrôler notre course et je suis ravi du travail que l’on a fourni. J’espère que tout se passera aussi bien la semaine prochaine. »

De son côté, Riessle a confié avoir été rassuré par les performances de son coéquipier sur l’individuel : « toute l’équipe a vu ce qu’Eric avait fait alors on s’est dit qu’on pouvait tous retrouver un bon niveau de saut. Je suis content que ça ait fonctionné. J’ai toujours voulu être un bon fondeur mais je suis aussi heureux de voir que mes capacités en saut s’améliorent. Mes sauts à Innsbruck m’ont mis en confiance et j’espère que mes bonnes sensations vont rester sur le tremplin de Seefeld. » Les Allemands prendront-ils toutes les médailles d’or ? En tous cas, Frenzel ne refuserait pas d’obtenir, comme Rydzek il y a deux ans, les quatre titres en jeu.

 

Mais il devra compter avec Jarl Magnus Riiber et l’équipe de Norvège. « Mes performances sur la piste sont bonnes et j’ai été ravi de cette bagarre avec l’Autriche. Je savais qu’au sprint, en ayant gagné plusieurs, je pouvais être le plus fort et je suis content d’être allé prendre l’argent, dit le maillot jaune de la coupe du monde. Désormais, je suis pressé de changer de tremplin, j’ai eu du mal à trouver le rythme à Innsbruck mais je connais celui de Seefeld et j’espère mieux sauter là-bas pour être mieux placé pour prendre une médaille. »

Et faire mieux que son coéquipier Jan Schmid, déjà médaillé sur l’individuel vendredi ? « Ca a été une très bonne semaine, réagit le Norvégien. Aujourd’hui, nous avions décidé d’essayer de revenir sur l’Allemagne pendant la course de fond mais on n’a pas réussi à combler l’écart. Ca m’a un peu fatigué mais au moins, nous avons tout tenté et je suis très satisfait de repartir avec une autre médaille d’argent. »

 

Et il n’est pas le seul à faire le doublé. Franz Josef Rerhl repart aujourd’hui avec sa deuxième médaille de bronze. « Je suis vraiment content, deux médailles en deux compétitions, c’est incroyable, sourit l’Autrichien. Et il y en a d’autres à venir… Demain, on va donc se reposer pour revenir en forme pour le petit tremplin. » Son compatriote, Bernhard Gruber, est tout aussi heureux de sa performance du jour : « le bronze était le meilleur résultat que nous pouvions aller chercher aujourd’hui, affirme-t-il. C’est si difficile d’aller chercher Riiber au sprint… Pour la suite, j’espère que mon saut va encore s’améliorer, j’ai hâte d’être la semaine prochaine. »

 

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.