Combiné nordique | Vinzenz Geiger : « Je suis fier d’avoir battu Riiber »

Vinzenz Geiger, combiné nordique, Seefeld
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

COMBINÉ NORDIQUE – Vinzenz Geiger est le combiné qui a réussi l’impossible : battre Jarl Magnus Riiber. En exclusivité pour Nordic Magazine, le natif d’Oberstdorf, où se dérouleront les Mondiaux l’hiver prochain, revient sur sa saison.

 

À deux reprises, l’impensable s’est produit sur la planète combiné nordique. Jarl Magnus Riiber, roi absolu de son sport, a été battu. Son vainqueur, que ce soit à Ramsau (Autriche) en décembre ou dans la Val di Fiemme (Italie) le mois d’après, était Vinzenz Geiger, plus véloce que lui dans l’emballage final.

Justement, l’Allemand a décidé de se confier en exclusivité pour Nordic Magazine.

 

  • Cette saison, vous avez été le seul homme à battre Jarl Magnus Riiber : vous considérez-vous désormais comme son principal rival ?

Je suis fier de l’avoir battu. Mais, non, je ne suis pas son principal concurrent, tout simplement parce que je considère que je n’étais pas assez fort cet hiver pour penser cela.

 

  • Riiber fait-il peur à ses adversaires avant même le concours de saut à ski ?

Depuis qu’il est arrivé en coupe du monde, il a mis tout le monde sous pression. Il a hissé le niveau de saut à ski en coupe du monde de combiné nordique à un étage quasiment jamais atteint auparavant.

 

Vinzenz Geiger, combiné nordique, Lahti

Vinzenz Geiger (GER) – THIBAUT/NordicFocus

 

  • Plus globalement, êtes-vous satisfait de votre hiver ?

Bien sûr, je suis content de ma saison. Dix podiums et deux victoires, c’est génial ! Mais je sais que je dois améliorer mon saut pour performer encore plus et être plus régulier.

 

« Le gros globe de cristal n’est pas mon objectif »

 

  • 51e mondial en 2016, 20e en 2017, 12e en 2018, 5e en 2019 et 3e en 2020 : l’année prochaine, vous viserez le gros globe ?

Je pense que je suis devenu plus régulier ces dernières années. Après, remporter le gros globe de cristal n’est pas mon objectif. Je veux juste toujours m’améliorer. On verra où cela me mène…

 

Vinzenz Geiger, combiné nordique, Lahti

Vinzenz Geiger (GER) – Modica/NordicFocus

 

  • Vous êtes maintenant le meilleur combiné de l’équipe d’Allemagne qui compte dans ses rangs des grands noms de votre sport comme Eric Frenzel, Johannes Rydzek ou Fabian Riessle…

C’est fou ! Mais comme je l’ai dit, je veux toujours m’améliorer. Mon objectif n’était pas d’être meilleur qu’eux. J’ai beaucoup appris avec ces gars-là.

 

« Ce serait incroyable d’être champion du monde à la maison »

 

  • Rêvez-vous de devenir champion du monde à Oberstdorf, chez vous, l’hiver prochain ? Est-ce que tous vos efforts de l’été seront concentrés là-dessus ?

C’est sûr que c’est mon grand objectif. Ce serait incroyable de devenir champion du monde à la maison. Mais pour moi, il est plus important d’y arriver en forme. Je donnerai tout lors les compétitions. Ce serait déjà un rêve d’avoir une médaille, peu importe le métal.

 

  • Le relatif manque de médiatisation de votre sport — avec des concours de saut tôt le matin et des courses de ski de fond programmées tard dans la journée — vous fait-il de la peine ?

Personnellement, je n’en souffre pas. Après, c’est sûr que nous sommes contents lorsque nous courrons sur des sites autrichiens et surtout allemands. Là où notre sport est très populaire.

 

Vinzenz Geiger, combiné nordique, Lahti

Vinzenz Geiger (GER) – Modica/NordicFocus

 

  • Quelle est la situation du coronavirus en Allemagne ?

Je peux encore sortir pour m’entraîner, mais seul ou en famille. Après la fin de la saison de combiné nordique, j’ai pu faire un peu de ski de randonnée et de ski de fond.  Mais maintenant, je reste à la maison et passe du temps avec ma famille et ma petite amie. J’étudie, je regarde la télévision et je joue à la Playstation.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.