Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique

Combiné : Sébastien Lacroix et François signent un podium héroïque à Lathi

Sébastien Lacroix et François Braud ont arraché un joli podium sur un team sprint passionnant animé par Norvégiens et Allemands. Une troisième place qui va faire du bien aux Français !

 

Même sans Jason Lamy Chappuis, les Français peuvent claquer des podiums en coupe du monde ! François Braud et Sébastien Lacroix en ont fait l’éclatante démonstration cet après-midi sur le team sprint de Lathi.

Le Chamoniard et le Bois d’Amonier ont signé une course héroïque pour monter sur un podium qui semblait promis aux formations allemandes et norvégiennes, placées aux trois premières places après le saut. Si les équipages Frenzel – Rydzek et Graabak – Klemetsen sont restés hors d’atteinte des bleus tout au long de ce relais, l’Allemagne II avec Kircheisen – Edelmann étaient dans le viseur tricolore à condition de s’accrocher sur la piste.

L'article continue sous la publicité
pub

Ce qu’a formidablement fait François Braud face à Bjoern Kircheisen, pourtant bien supérieur sur les skis de fond.

 

Lacroix résiste à Edelmann et Pittin

 

Dans son dernier relais face à Frenzel, Haavard Klemetsen faisait mal au double vainqueur de la coupe du monde si bien que Jorgen Graabak se retrouvait au coude à coude avec Johannes Rydzek pour attaquer le dernier relais de ce team sprint finlandais. Derrière eux, grâce à un héroïque François Braud, la France pouvait toujours croire à un podium qu’elle allait jouer face à l’Allemagne II et l’Italie de Pittin revenu de loin…

Sébastien Lacroix passe la ligne avec un geste rageur.

Sébastien Lacroix passe la ligne avec un geste rageur.

Sébastien Lacroix menait le tempo du trio mais Alessandro Pittin passait à la corde. Mais le Transalpin payait ses efforts et voyait le Bois d’Amonier aborder en tête le sprint final. Le Jurassien ne se retournait pas et tombait dans les bras de François Braud, heureux de ce podium, le premier français en team sprint cette saison !

Après une très belle course de fond, les « bleuets » Hugo Buffard et Nicolas Martin signaient le 14e temps mais une pénalité appliquée au Jurassien après le concours de saut les plongeait dans les profondeurs du classement.

L'article continue sous la publicité
pub

Le classement du team sprint

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Johanna Matintalo a désormais une statue à son effigie dans son village natal de Finlande.

Ski de fond

En janvier 2022, le stade des Tuffes de Prémanon (Jura) recevra une étape de la coupe du monde de ski de fond. Une première...

Biathlon

Après un hiver plus que moyen, la biathlète finlandaise Mari Eder a décidé de recruter un nouvel entraîneur et de s'entourer d'un préparateur mental.

Ski nordique

Mats Arjes, Urs Lehmann, Sarah Lewis et Johan Eliasch brigueront le poste de président de la FIS le 4 juin prochain. Michel Vion, de...

Rollerski

La Fédération internationale de ski vient de dévoiler le programme de la coupe du monde 2021 de rollerski. Elle passera par la Slovaquie, l'Estonie,...

Ski nordique

Alors que son comité ski de fond s'était prononcé contre la levée de l'interdiction des chambres à hypoxie, l'Association norvégienne de ski vient de...

Saut à ski

Caroline Espiau, ancienne sauteuse de l’équipe de France féminine, vient de mettre au point un tissu innovant pour les combinaisons de saut à ski....

Ski de fond

Vegar Kulset, le manager de l'équipe cycliste Uno-X, propose de remplacer les sélections nationales par des formations sponsorisées par des entreprises privées.