Comité du Jura : une saison grand cru !

Lors de l’assemblée élective du comité régional de ski du massif jurassien, les différentes commissions ont dressé un bilan plutôt élogieux des résultats des athlètes jurassiens. Passage en revue des troupes.   Un grand cru ! Cette saison hivernale restera dans l’histoire du comité régional de ski avec des podiums nationaux en pagaille, de brillants résultats sur les circuits internationaux, l’éclosion de jeunes champions… Il manque seulement une médaille olympique (10 représentants du massif jurassien était à Sochi, un record depuis 1992) pour que ce bilan soit encore plus élogieux. L’hiver n’a pas manqué de temps forts avec près de 150 compétitions organisées sur le territoire de la coupe du monde de Chaux-Neuve et ses 15 000 spectateurs aux championnats de France de Prémanon suivi par une dizaine de milliers de supporteurs enthousiastes. D’ailleurs, les championnats nationaux 2018 se dérouleront de nouveau dans le Jura !

 

Biathlon

La saison 2013-14 de biathlon aura naturellement été marquée par la première victoire en coupe du monde d’Anaïs Bescond à Antersleva, en janvier.  La Morberande, au top de sa forme à Sochi, a même touché du doigt la médaille olympique avec deux excellentes 5e places. Elle termine la saison avec un titre de championne du monde militaire ! L’autre athlète salué par Joël Pourchet, président de la commission biathlon, est Quentin Fillon-Maillet. Le biathlète de Saint-Laurent a fait de brillants premiers pas sur le circuit de la coupe du monde avec deux top 15 et une participation aux Jeux olympiques en tant que remplaçant. Chez les jeunes, Léna Arnaud a fait briller les couleurs jurassiennes aux mondiaux jeunes en ramenant la médaille d’or du par relais… et s’illustrant sur le circuit national avec deux victoires (mass-start à Méribel et en fond à Bessans !). A noter enfin la belle performance des cadets qui conservent leur titre de champion de France.

Ski de fond

Sébastien Mouchet, entraîneur du massif jurassien, a souligné “une grande saison”. « En ski de fond cet hiver, le massif jurassien c’est une médaille d’argent aux championnats du monde – 23 ans avec Célia Aymonier, une médaille d’argent aux mondiaux juniors avec Valentin Chauvin, une quatrième place aux JO avec Célia, Aurore Jean et Anouk Faivre-Picon dans le relais, 7 titres de champions de France, 7 titres de vice-champions de France et 5 places de troisièmes soit le tiers des podiums et titres mis en jeu. » Ces France sont une cerise sur le gâteau d’une saison qui était déjà fort intéressante avant cette pluie de médailles. L’équipe de la commission fond va désormais augmenter l’exigence quant aux résultats pour viser toujours le plus haut-niveau.

Combiné et saut

Les supporteurs avaient les yeux braqués sur la bande à Jason Lamy Chappuis à Sochi. Mais cette année, « il leur a manqué l’étincelle qui a transformé les mondiaux de Val di Fiemme en véritable succès », observait, en fin connaisseur, le patron de la section combiné-saut Daniel Lamy Chappuis. Avant de rappeler : « Il ne faut pas oublier que nous avons eu l’honneur d’avoir un porte-drapeau du massif jurassien, les deux victoires de Jason Lamy Chappuis, le podium de Sébastien Lacroix en team sprint ou encore la 11e place de Ronan Lamy-Chappuis en coupe du monde. » 5 athlètes sur 8 sélectionnés aux mondiaux juniors avec la belle 4e place de Hugo Buffard qui a ensuite découvert le très haut-niveau. Les Jurassiens ont fait fort aux championnats de France avec 7 titres nationaux dont les deux concours par équipes, un triplé sur le combiné nordique séniors et le saut en cadets.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.