Comment va Martin Fourcade ? (vidéo)

L’équipe de France de biathlon est actuellement en stage à Corrençon-en-Vercors. Martin Fourcade, qui souffre d’une mononucléose, est présent, comme en témoigne cette vidéo signée Clément Arnault :

 

 

« Pour la première fois en deux mois mes sensations étaient bonnes sur les skis ce matin… Le chemin est encore long pour être de retour à 100% mais je sais que cela viendra. Merci pour votre soutien qui me fait tellement de bien », a commenté aujourd’hui le Catalan sur les réseaux sociaux.

 

L’exemple Federer

Samedi, Martin Fourcade avait confié dans l’Equipe ce que cette épreuve provoquait chez lui : « C’est dans le travail, la rigueur, l’accumulation des heures d’entraînement que j’ai appris à construire ma confiance. […] Le repos forcé auquel je suis contraint pour une durée indéterminée casse ce schéma si bien rodé. L’absence d’entraînement et le temps libre que cela occasionne permettent au doute de surgir. […] Alors, comme toujours pour relever la tête et garder espoir, je me raccroche aux belles histoires du sport. » Et de  citer le cas de Roger Federer, « atteint lui aussi de mononucléose en 2007 » et qui a, ensuite, retrouvé son meilleur niveau.

 

Martin Fourcade

Sur le site bmwsportexperience.fr, il témoignait aussi : « C’est dur à dire…  D’un côté, en tant que personne, je me sens bien, mais en tant que sportif de haut niveau, je ne me sens pas bien. Le sport de haut niveau fait tant partie de ma vie, que c’est une période difficile à gérer. Je ne suis pas en repos total, mais je m’entraine assez peu, par rapport à mon habitude. Cela, ajouté à ma maladie, j’ai un niveau assez loin de mes standards… J’espère que le virus va vite me laisser tranquille, et je n’ai aucun doute de retrouver mon niveau assez rapidement, si cela ne dure pas trop longtemps. Pour l’instant donc ça va, mais j’ai hâte que ça passe, pour pouvoir retrouver le cours de ma vie “ normale ”. »

 

« Il faut patienter »

A la question de son retour à la compétition, il répond : « Impossible de le savoir pour le moment. Comme la mononucléose ne comporte pas de remède en tant que tel, il faut patienter. Combien de temps ? On ne sait pas vraiment, le plus vite possible, j’espère ! »

 

Photos : Facebook

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.