Coralie Balmy… dans La Maille du filet

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

CHRONIQUE – Tous les athlètes redoutent de tomber dans La Maille de son filet. Chaque jeudi, Clément Mailler ne les épargne pas quand il s’agit de leur poser les bonnes questions. Point d’échappatoire pour eux : ils doivent répondre. Victime du jour : la nageuse Coralie Balmy.

 

 

C’est la fin de l’été mais vous avez sûrement plus la tête à la plage et au soleil qu’au froid de l’hiver qui arrive. On prolonge un peu le plaisir, car c’est presque un poisson que j’ai attrapé dans La Maille du filet. Une sirène fan de biathlon et qui a un avis bien tranché sur les skieurs. On sort des sentiers battus, ou plutôt des pistes damées, pour aller voir dans le bassin. Coralie Balmy, médaillée olympique et double championne d’Europe de natation, est ma prise du jour.

 

 

  • Coralie Balmy, tu es fan de biathlon. Quand on est nageuse, qu’est-ce qu’on peut envier aux biathlètes ?

J’admire beaucoup les biathlètes car en comparaison avec la natation, ce sont des athlètes qui pratiquent deux sports en même temps. C’est à dire deux fois plus de temps de travail, deux fois plus de temps de pratique sportive.

  • En Martinique le ski c’est un truc inconnu ou un truc qu’on ne comprend pas ?

En Martinique, le ski est un sport complètement inconnu ! La neige est tellement loin de nous que nous ne sommes pas du tout dans la culture du sport d’hiver.

  • La natation à la réputation d’être un sport de beaux gosses. Dans le ski on entend dire que c’est dans le biathlon. Alors, les plus beaux gosses sont en nordique ou en natation ?

Les plus beaux gosses sont dans la natation ! (rires) À vrai dire je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer des biathlètes car comme la natation est aux Jeux Olympiques d’été, nous ne nous croisons pour ainsi dire jamais. Et puis il faut dire que les biathlètes en maillot de bain sur les pistes c’est plutôt rare (rires) !

  • Et les filles du nordique elles sont plutôt bien foutues, anorexiques, ou pas très costaudes ?

Les filles du nordique sont impressionnantes par leur gabarit car plutôt très fines et athlétiques. C’est un sport d’endurance, et les sports d’endurance sont pratiqués par des athlètes très secs et très légers. Comme on peut le remarquer avec les marathoniens ou les traileurs. Elles sont bien foutues et très costaudes !

  • C’est quoi ton cliché sur les skieurs ?

Mon cliché sur les skieurs c’est la marque de bronzage des masques de ski et la bière en bas des pistes (rires) !

  • À part pour le froid, qu’est-ce qui t’empêcherais de faire du ski en compétition ?

Rien d’autre ! Je supporte tellement mal le froid que c’est la raison principale pour laquelle je ne me vois pas pratiquer ce sport.

  • On a vu lors d’un reportage de France 3 qu’il existe du biathlon subaquatique. Intéressant ou loufoque ?

Le biathlon subaquatique est une discipline toute neuve que je ne connais pas. Je pense que c’est bien que de nouvelles pratiques sportives voient le jour. Ça vous dirait d’essayer le biathlon subaquatique et de comparer les deux pratiques ?

  • Tu as connu la forte médiatisation de la natation. Est-ce que tu as en tête un truc vraiment « con » qu’un journaliste t’a sorti ? 

Les questions ou remarques « cons » des journalistes ne sont pas fréquentes heureusement. Il y en a quand même une qui me revient : «  Vous venez de terminer 4e, vous n’êtes pas trop déçue ? » !

  • Et enfin, tu penses à quoi là tout de suite ?

Tout de suite, je pense aux compétitions internationales auxquelles j’ai participé ! Tu as remué tous mes souvenirs de nageuse !

 

Photo : Coralie Balmy / Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.