Coraline Hugue : «j’espère un top 30 à la fin du mini-Tour»

Le mini-Tour de Kuusamo, ou « Ruka Triple », débute aujourd’hui avec les sprints. Filles et garçons sont impatients de débuter cette nouvelle coupe du monde. Parmi eux, Coraline Hugue. La fondeuse des Orres accorde un entretien exclusif à Nordic Magazine. « Je me sens plutôt sereine », affirme-t-elle.

 

La dernière fois qu’on vous a rencontré, c’était à Paris, début octobre, lors de la rencontre avec la presse au CNOSF. Vous étiez impatiente de porter le dossard. Maintenant que c’est fait, quel est votre état d’esprit ?

Je me sens plutôt sereine ! J’étais impatiente de resituer mon niveau en début de saison ; déjà sur une course internationale FIS, et celles ci ce sont bien passées. Maintenant, j’attends la coupe du monde.

Samedi, vous êtes montée sur le podium à Bruksvallarna. Une troisième place arrachée dans le 10 km skate. A quoi pensiez-vous avec Charlotte Kalla en ligne de mire ?

Je partais sur cette course avec un objectif de podium. Je dirais que je me suis plutôt concentrée sur ma course. En début de saison, ce n’est pas toujours évident de retrouver ses marques.

Avec le recul, que vous a-t-il manqué pour réduire le temps qui vous sépare de l’ogresse suédoise ?

En début de saison, Charlotte Kalla nous a souvent montrés sa grande forme. Alors que pour ma part, je mets un peu plus de temps à entrer dans la saison et les courses. Mes piques de formes arrivent plutôt fin décembre et mi-février.

 

Je souhaite être polyvalente

 

La veille, vous avez terminé à la 17e place du 9 km classique. Etiez-vous satisfaite ?

Oui, je suis satisfaite de ma course classique. Je continue ma progression dans cette technique. Tout d’abord, ce 5 « classic » m’a permis de me sélectionner sur les premières coupes du monde et enfin je souhaite être polyvalente.

La démonstration de l’équipe féminine à Bruksvallarna est plus que positive. Diriez-vous que le groupe  n’a jamais été aussi fort qu’en ce début d’hiver ?

Oui, depuis deux-trois ans, notre équipe féminine progresse vraiment. Nous avons une bonne dynamique d’entraînement et une bonne ambiance dans le groupe. Tout cela se ressent lors de nos relais.

Quel a été votre programme cette semaine ?

Après Bruksvallarna, j’ai fais le transfert pour Kuusamo. Maintenant je suis sur un rythme d’hiver et de compétition. Les réglages vont se faire au fur et à mesure des compétitions.

Votre objectif pour Kuusamo, première étape de la coupe du monde ?

Sur cette première étape de coupe du monde, et en particulier à Kuusamo, il y aura beaucoup d’athlètes au départ. J’espère me rapprocher du top 30 à la fin de ce « mini tour ».

 

Photo : Agence Zoom –

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.